À peine sorti du niveau collégial, John Molson fils voit les portes s'ouvrir sur une carrière prometteuse de botteur dans les rangs universitaires américains.

Un texte de Jean-François Chabot

Le neveu du propriétaire du Canadien de Montréal, « J.J. » pour les intimes, s'est déjà engagé avec les Bruins de UCLA (NCAA). Il y entreprendra des études en administration des affaires dès le mois de janvier.

En attendant, le jeune homme de 18 ans aura l'occasion de faire étalage de son talent au US Army All-American Bowl de 2016.

Ce match réunit sur un même terrain les 90 meilleurs espoirs issus des écoles secondaires des États-Unis et du Canada. Il sera présenté à San Antonio, au Texas, le 9 janvier prochain, et diffusé à l'antenne du réseau NBC.

« C'est l'occasion pour moi de représenter mes entraîneurs, mes amis, mon école et toutes les personnes qui ont eu un impact sur ma vie », a d'abord candidement affirmé Molson.

J.J., un amoureux du soccer, a fait ses premières armes au football secondaire avec Selwyn House, un collège privé haut de gamme. Il y a passé 12 années, de la maternelle à la fin du secondaire.

Une occasion en or

Le jeune Molson a ensuite parlé des habiletés qui lui ont valu cette rare invitation réservée aux joueurs d'origine canadienne.

« Je pense que ma capacité à réussir mes bottés avec régularité y est pour quelque chose », a indiqué Molson, qui a déjà réussi des bottés de précisions sur 60 et 65 verges, de quoi retenir l'attention des dépisteurs.

Dans un passé pas si lointain, des noms aussi prestigieux que Vince Young (2002) et Andrew Luck, le quart des Colts d'Indianapolis, sont passés par le US Army All-American Bowl.

En dépit des liens étroits qu'entretien la famille Molson avec l'Université McGill (le stade Percival-Molson en témoigne), J.J. n'a pas hésité une seconde pour choisir UCLA au lieu des Redmen pour développer son talent.

« L'occasion était trop belle. La qualité du programme de football jumelé au prestige d'une grande école, avoir la chance de jouer devant des foules de 95 000 personnes, en plus de profiter d'un climat exceptionnel, tout ça ne se présente qu'une fois dans une vie », a avoué Molson.

J.J. sait qu'il ne sera pas le seul candidat pour un poste de botteur à l'ouverture du camp d'entraînement des Bruins de UCLA l'été prochain. Confiant en ses moyens, mais aussi réaliste, il veut prendre les journées une à la fois et se concentrer sur son propre jeu.

Reconnaissant, Molson a tenu à souligner la contribution de son instructeur Gerry McGrath, ancien botteur des Alouettes, des Concordes de Montréal et des Roughriders de la Saskatchewan et actuel entraîneur-chef des Stingers de Concordia.

Note : L'armée américaine est le commanditaire principal de l'événement. À ne pas confondre avec l'équipe des Black Knights représentant l'institution basée à West Point dans l'État de New York et membre de la NCAA.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine