Le premier vient d'arriver avec le Canadien et le second n'est même pas certain d'être de retour avec l'équipe. N'empêche, Claude Julien s'est montré très élogieux envers Jonathan Drouin et Alex Galchenyuk.

Lors d'un point de presse en marge du premier tour de la séance de sélection au United Center, vendredi soir, Julien a d'abord multiplié les compliments à l'endroit de l'ancien du Lightning de Tampa Bay.

« Je suis content de l'avoir parce qu'on sait que c'est un bon jeune joueur. C'est un gars de la région de Montréal, mais plus important encore, c'est le fait qu'il est capable de nous donner du bon jeu offensif. C'est un bon fabricant de jeu. Il est capable de marquer, il peut jouer aux trois positions. Au moment où l'on se parle, on continue d'essayer d'améliorer notre équipe, et lorsque nous aurons terminé, nous aurons peut-être une meilleure idée de l'endroit où il va évoluer. Mais le fait qu'il peut jouer aux trois positions, pour moi, c'est quelque chose d'important », a énuméré Julien.

L'entraîneur-chef du Canadien compte bien lui laisser toute la latitude nécessaire pour qu'il pratique le style de jeu qui est le sien.

« Va-t-on laisser jouer Drouin? Pourquoi pas?, a répondu Julien à une question en ce sens.

« On cherche de l'attaque, on veut marquer des buts. De mon côté, peu importe ce que l'on en dit, je n'ai jamais mis des menottes sur un joueur, surtout offensif. Je veux marquer des buts, autant que n'importe qui. La chose sur laquelle j'insiste, c'est sur le jeu défensif pour récupérer la rondelle le plus rapidement possible et retourner à l'attaque. Je veux jouer dans la zone offensive plus que dans la zone défensive », a-t-il ajouté.

Selon Julien, Drouin est un joueur doté d'un talent très spécial, pour lequel le Canadien a donné un atout de qualité, a-t-il aussi reconnu. Mais il a les aptitudes pour peut-être devenir le meilleur joueur du Tricolore.

« Sa vision, la façon qu'il fabrique des jeux, les buts qu'il marque. Il a beaucoup d'atouts et c'est encore un jeune joueur qui va continuer à progresser. Je vois beaucoup de grandes choses qu'il va accomplir avec le Canadien de Montréal. Je suis tellement heureux qu'on ait eu l'occasion d'aller le chercher et Marc (Bergevin) mérite beaucoup de crédit. On a donné un bel atout en (Mikhail) Sergachev, on le sait. C'est une bonne transaction de hockey. Ils vont recevoir un bon défenseur, qui pourrait devenir l'un des deux meilleurs de son équipe. Mais nous avons reçu un joueur qui risque de devenir le meilleur de son équipe. »

Par ailleurs, au moment où circulent de nombreuses rumeurs quant à son avenir avec le Canadien, Julien s'est aussi porté à la défense de Galchenyuk.

« Au moment où on se parle, ce sont des rumeurs. C'est sûr que ça se jase beaucoup. J'aime Galchenyuk comme joueur, il a beaucoup de talent. C'est un marqueur de buts. Quand on lui donne la rondelle en zone offensive, il est très dangereux. Il a été victime d'une blessure l'an dernier, ce qui l'a ralenti un peu. J'aime bien Galchenyuk. Mais ça reste que le hockey, c'est le hockey, et on doit se rappeler que Wayne Gretzky a été échangé. Toutes sortes de choses arrivent dans le hockey et je ne veux pas faire de promesses que je ne peux pas garder. Mais présentement, il fait partie de mes plans. Quand je fais la planification de mon équipe, il est dans mon alignement. »

Julien s'est aussi fait questionner au sujet de l'attaquant Charles Hudon, qui a signé une entente de deux saisons la semaine dernière.

« Il va avoir toutes les chances au monde de faire notre équipe. Mais tu ne peux pas promettre que Hudon sera avec notre équipe. Il doit quand même faire sa part de travail et mériter son poste. Mais je vais lui donner toutes les chances au monde », a répété Julien.

Plus d'articles

Commentaires