Une foule de curieux s'est massée aux abords de la patinoire du Complexe sportif Bell de Brossard, vendredi après-midi, afin d'être aux premières loges pour regarder les débuts du second règne de Claude Julien à la barre du Canadien de Montréal (31-19-8).

Les joueurs ont fait la connaissance de leur nouvel entraîneur-chef, trois jours après qu’on lui ait confié les rênes de l’équipe.

Les restrictions quant à la semaine de congé étant ce qu’elles sont, les membres du Tricolore n’avaient pas encore eu droit à un premier entraînement avec le remplaçant de Michel Therrien.

Cela est maintenant chose du passé. Quelque 60 minutes après avoir renoué avec l’action, les porte-couleurs du Canadien ont rencontré une horde de journalistes.

Le capitaine Max Pacioretty, en meneur de troupe, a lancé le bal. Le franc-tireur croit que ce changement au poste d’instructeur peut rapporter des dividendes, et ce, dès samedi.

« C'est toujours un peu excitant d'avoir de nouveaux yeux posés sur soi, de nouvelles personnes qui évaluent ce qu'on fait et d'avoir différents points de vue », a indiqué l’Américain.

« Entendre de nouveaux mots et différentes explications, ça donne de l'énergie. On devrait le voir demain [contre les Jets de Winnipeg] », a-t-il enchaîné.

Tout indique que Pacioretty sera flanqué d’Alex Galchenyuk et d’Alexander Radulov. Le trio, tout comme les autres joueurs du Canadien, a mis les bouchées doubles en lever de rideau de l’ère Claude Julien.

« C'était un entraînement à rythme élevé, et c'est ce qu'il nous fallait après quatre jours de repos. Nous jouons dès samedi après-midi, et nous n'avons pas le temps de tout changer. Il a trouvé le moyen d'intégrer de petits changements dans les exercices, ce qui facilite l'apprentissage », a poursuivi celui qui compte actuellement 28 buts.

Les premières impressions du gardien Carey Price au sujet de Julien étaient également favorables.

« Il était très positif et dynamique, a noté le portier. Il a dit de jouer avec énergie. Il ne veut pas faire trop de changements dès maintenant. Il veut plutôt faire de petits ajustements. C'est un message très positif. »

Les joueurs ont répété qu'ils avaient été surpris par le congédiement de Therrien. Ils devront maintenant apprivoiser leur nouveau patron.

« Il a gagné la Coupe Stanley, il a accompli beaucoup de choses, a rappelé Galchenyuk. Nous avons pu sentir au cours de la première rencontre à quel point il est heureux d'être ici. Et je suis heureux d'avoir l'occasion de travailler avec lui. »

Alors que les joueurs étaient encore sur la surface glacée, le Tricolore a annoncé le rappel de l'attaquant Michael McCarron, des IceCaps de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

En 18 matchs cette année dans la LNH, McCarron revendique 1 but et 5 mentions d'aide à sa fiche.

Les trios d'attaquants à l'entraînement :

  1. Pacioretty - Galchenyuk - Radulov
  2. Byron - Plekanec - Gallagher
  3. Lehkonen - Danault - Shaw
  4. Andrighetto - Mitchell - Flynn

Les duos de défenseurs à l'entraînement :

  1. Emelin - Weber
  2. Markov - Petry
  3. Beaulieu - Nesterov

Extras : Desharnais et Pateryn

Plus d'articles