Retour

Jusqu'à trois mois pour réparer la chaussée affaissée à Rawdon

Un trou béant est apparu sur l'une des artères principales de Rawdon, dans Lanaudière, mardi, conséquence d'un affaissement de la chaussée. La Ville affirme que les réparations pourraient prendre jusqu'à trois mois.

L’incident s’est produit rue Queen, entre la 17e et la 18e avenue, à quelques pas de l’École secondaire des Chutes et de l'école primaire Rawdon Elementary School. Un détour a été mis en place.

Le directeur général de Rawdon, François Dauphin, affirme qu'un autre affaissement pourrait survenir dans les 48 prochaines heures, surtout que de la pluie est attendue. Des employés de la Ville ont constaté que le sol était instable dans le trou de près de 20 mètres de profondeur.

Par mesure préventive, la Ville a demandé à Hydro-Québec de couper l'alimentation en électricité. L'eau et les services téléphoniques ont aussi été affectés.

Les travaux seront longs, car il faudra remettre un ponceau en place et refaire la route en surface. En premier lieu, un système de pompage temporaire devra être mis en place pour recueillir les eaux usées de l'égout.

Inquiétudes

« Ça s’est affaissé ce matin, il n’y a pas eu de dommages, il n’y a pas personne qui a eu de problème. C’est arrivé devant un citoyen », a indiqué le maire de Rawdon, Bruno Guilbault, qui s’est rendu sur place.

Des mères d'élèves rencontrées sur place étaient toutefois inquiètes. « On aurait pu retrouver deux ou trois autobus là, c’est vraiment achalandé le matin », a dit l'une d'elles, soulignant qu'un CPE se trouve aussi non loin de là.

L’affaissement serait dû à des problèmes d’irrigation, selon le maire, qui ont pu provoquer une accumulation d’eau. « C’est un problème qu’on connaissait depuis au moins trois semaines. On avait fait quelques interventions », a-t-il expliqué.

La semaine dernière, une portion de la route 341 avait dû être fermée en raison d’un autre affaissement provoqué par la rivière Ouareau, sortie de son lit après de fortes pluies.

« En grandeur, ça doit ressembler un petit peu au trou qu’il y a au niveau de la 25 », a illustré le maire Guilbault. Ce tronçon de l’autoroute 25, dans le secteur de Saint-Roch-de-l’Achigan, où un important affaissement est survenu le 7 avril dernier, ne sera pas rouvert avant la mi-juillet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine