Retour

Kahnawake veut responsabiliser les propriétaires de chiens

Le conseil de bande mohawk de Kahnawake lance une campagne de sensibilisation sur les chiens errants, qui sont souvent plus nombreux au printemps. « On veut éduquer les gens et les responsabiliser », indique le directeur de la Sécurité publique, Arnold Lazare.

Lorsqu’un chien se promène sans laisse dans la communauté de Kahnawake, le département de protection des animaux intervient. Les intervenants tentent d’abord d’identifier le propriétaire de l’animal afin de le responsabiliser.

Le maître devra payer une amende de 55 dollars la première fois, 65 dollars la deuxième, et finalement 75 dollars. À cela s’ajoutent des frais de 15 dollars par nuit.

« Après quatre fois, on considère que le propriétaire a perdu le droit de ravoir son chien », explique Arnold Lazare.

En 2016, le département a reçu plus de 400 appels, toutes demandes confondues. Quarante chiens errants ont pu retrouver leur maître.

Toutefois, si un chien sans laisse est violent et s’attaque physiquement à une personne, l’animal n’est pas retourné aux propriétaires.

Des spécialistes évaluent son comportement et décident si l'animal peut être adopté par un nouveau propriétaire ou s’il doit être euthanasié.

L’an dernier, cinq chiens sur 22 ont été euthanasiés à la suite d’une morsure. Dans les autres cas, le propriétaire en avait fait la demande.

Le directeur de la Sécurité publique, Arnold Lazare, souligne que la stérilisation réduit l’agressivité et les problèmes de comportement durant la période de reproduction, au printemps.

La problèmatique ne semble pas toucher les villes voisines. La Ville de Sainte-Catherine indique ne pas avoir reçu de plainte et la Ville de Châteauguay n'est pas inquiète en raison de la grandeur du territoire.

Contrairement à la Ville de Montréal, le conseil de bande mohawk de Kahnawake n’a pas de règlement qui vise certaines races de chiens. « On ne voit pas de problème avec une race de chien en particulier. [...] On veut que notre campagne de sensibilisation fonctionne », termine Arnold Lazare.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine