Retour

L’œuvre de Marc Chagall en couleur et en musique au Musée des beaux-arts de Montréal

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) présente dès samedi la plus importante exposition jamais consacrée au peintre Marc Chagall au Canada. L'exposition Chagall : Couleur et musique rassemble plus de 300 œuvres de l'artiste.

Né d'une famille juive hassidique de Biélorussie en 1887, Marc Chagall a connu la gloire en France et dans le monde.

Ses oeuvres colorées sont présentes partout dans l'exposition que lui consacre le Musée des beaux-arts de Montréal. Les visiteurs pourront notamment découvrir la toile La Naissance, peinte il y a un peu plus de 100 ans, et l'autoportrait aux sept doigts terminé à la même époque qui nous montre l'influence du cubisme sur le travail de Chagall.

« Chagall, c'est le poète de la couleur, c'est un des artistes au 20e siècle qui a le plus utilisé et ressentit la couleur de l'intérieur. Donc, ses tableaux sont une explosion de couleurs, de joie visuelle », souligne Ambre Gauthier, commissaire invitée au Musée des beaux-arts de Montréal.

De la couleur, il y en a à revendre sur le plafond de l'opéra Garnier à Paris, une œuvre de Chagall de 220 mètres carrés terminée en 1964. Les visiteurs de l’exposition montréalaise pourront voir dans le fin détail ce travail monumental, grâce à une reproduction en ultra haute définition, réalisée par le Lab culturel de Google à Paris.

Chagall a aussi dessiné nombre de costumes pour l'opéra et le ballet. L'exposition nous en montre 40, dont ceux qui ont servi pour le ballet L'Oiseau de feu de Stravinski, présenté à New York en 1945.

Un prêt refusé par la Russie

Les décors peints par l'artiste pour le théâtre juif à Moscou devaient également être présentés à l'occasion de cette exposition, mais les visiteurs auront plutôt droit à des reproductions réalisées à la hâte. À la toute dernière minute, Moscou a refusé de prêter les décors.

« On peut dire qu'il y a eu un petit effet de refroidissement, si je puis dire, ces 15 derniers jours », a fait remarquer Nathalie Bondil, la directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, qui confirme du même souffle que « l'autorisation vient du ministère [russe] des Affaires étrangères ».

Malgré cet incident, la direction du Musée des beaux-arts de Montréal croit que la froideur des relations Canada-Russie aura somme toute un impact mineur sur la chaleur de l'exposition Chagall.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine