Retour

L’œuvre de Marc Chagall en couleur et en musique au Musée des beaux-arts de Montréal

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) présente dès samedi la plus importante exposition jamais consacrée au peintre Marc Chagall au Canada. L'exposition Chagall : Couleur et musique rassemble plus de 300 œuvres de l'artiste.

Né d'une famille juive hassidique de Biélorussie en 1887, Marc Chagall a connu la gloire en France et dans le monde.

Ses oeuvres colorées sont présentes partout dans l'exposition que lui consacre le Musée des beaux-arts de Montréal. Les visiteurs pourront notamment découvrir la toile La Naissance, peinte il y a un peu plus de 100 ans, et l'autoportrait aux sept doigts terminé à la même époque qui nous montre l'influence du cubisme sur le travail de Chagall.

« Chagall, c'est le poète de la couleur, c'est un des artistes au 20e siècle qui a le plus utilisé et ressentit la couleur de l'intérieur. Donc, ses tableaux sont une explosion de couleurs, de joie visuelle », souligne Ambre Gauthier, commissaire invitée au Musée des beaux-arts de Montréal.

De la couleur, il y en a à revendre sur le plafond de l'opéra Garnier à Paris, une œuvre de Chagall de 220 mètres carrés terminée en 1964. Les visiteurs de l’exposition montréalaise pourront voir dans le fin détail ce travail monumental, grâce à une reproduction en ultra haute définition, réalisée par le Lab culturel de Google à Paris.

Chagall a aussi dessiné nombre de costumes pour l'opéra et le ballet. L'exposition nous en montre 40, dont ceux qui ont servi pour le ballet L'Oiseau de feu de Stravinski, présenté à New York en 1945.

Un prêt refusé par la Russie

Les décors peints par l'artiste pour le théâtre juif à Moscou devaient également être présentés à l'occasion de cette exposition, mais les visiteurs auront plutôt droit à des reproductions réalisées à la hâte. À la toute dernière minute, Moscou a refusé de prêter les décors.

« On peut dire qu'il y a eu un petit effet de refroidissement, si je puis dire, ces 15 derniers jours », a fait remarquer Nathalie Bondil, la directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, qui confirme du même souffle que « l'autorisation vient du ministère [russe] des Affaires étrangères ».

Malgré cet incident, la direction du Musée des beaux-arts de Montréal croit que la froideur des relations Canada-Russie aura somme toute un impact mineur sur la chaleur de l'exposition Chagall.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine