Avec un gardien adverse qui n'avait pas joué depuis 14 mois et contre une des équipes qui accordent le plus de buts par match dans la LNH, les partisans du Tricolore avaient une raison légitime d'envisager un gain des leurs dimanche soir au Centre Bell contre les Flames. C'est complètement l'inverse qui s'est produit.

Déclassés la veille 5-0 contre les Sénateurs à Ottawa, les hommes de l'entraîneur-chef Michel Therrien ont à nouveau été anémiques en attaque. Cette fois-ci, les Montréalais ont baissé pavillon par la marque de 4-1.

Chez les Flames, Sean Monahan a mené l'attaque avec deux buts et une passe. Joe Colborne et Johnny Gaudreau ont aussi fait scintiller la lumière rouge derrière Mike Condon, qui a cédé quatre fois sur 34 tirs.

À l'autre extrémité de la patinoire, Niklas Backstrom a souligné son retour au jeu de très belle façon, au grand dam des partisans du Bleu-blanc-rouge.

Même s'il n'a pas connu un match si extraordinaire, le Finlandais, qui obtenait un premier départ depuis janvier 2015, a stoppé 21 tirs sur les 22 dirigés vers lui. Il n'a cédé que devant Michael McCarron, qui a marqué son premier but dans la LNH tard au troisième vingt.

Avec ce revers, le CH stagne toujours au 13e rang dans l'Association de l'Est, avec 72 points.

Début énergique

Le début du match a été marqué par du jeu très énergique de part et d'autre, mais les deux équipes n'ont obtenu aucune occasion franche de s'inscrire au pointage.

Les deux gardiens Condon et Backstrom n'ont en effet pas été très occupés pendant les 20 premières minutes.

Au début du deuxième tiers, le Tricolore a donné une première supériorité numérique à son adversaire, mais les Flames n'ont absolument rien fait de dangereux en zone montréalaise pendant que Darren Dietz était au cachot.

À l'autre bout de la patinoire, la meilleure occasion chez le Canadien au deuxième engagement est venue de Lars Eller. À l'issue d'un deux contre un, le Danois a choisi de tirer sur Backstrom plutôt que de passer la rondelle à son coéquipier, mais le Finlandais a été alerte.

Colborne et Monahan marquent

Ce sont finalement les visiteurs qui ont noirci la feuille de pointage en premier, à la 17e minute en deuxième période.

Au terme d'une belle relance des siens, Colborne, bien posté devant Condon, n'a eu aucune difficulté à diriger la passe de TJ Brodie derrière le portier montréalais.

Monahan a pour sa part doublé l'avance des Flames avec moins d'une minute à faire à la période.

Positionné à la gauche de Condon au moment où son équipe s'était installée dans le territoire du Bleu-blanc-rouge, Monahan s'est fait servir une superbe passe de Dougie Hamilton.

En troisième période, Johnny Gaudreau a ajouté au supplice du CH.

Alors que les deux équipes évoluaient à quatre contre quatre, l'attaquant a inscrit son 27e but de la saison. À vrai dire, on avait plutôt l'impression que les Flames jouaient à cinq contre quatre sur la séquence, tellement les joueurs du CH étaient débordés.

Moins de deux minutes plus tard, Monahan s'est offert un deuxième but. Pendant un avantage numérique, l'attaquant, posté à l'embouchure du filet de Condon, a facilement récupéré un retour donné par le gardien.

McCarron a sauvé l'honneur des siens en fin de rencontre. Le joueur de 21 ans a fait dévier un tir de Nathan Beaulieu derrière Backstrom, ce qui a semé un peu de joie chez les partisans au Centre Bell... du moins ceux qui n'avaient pas encore quitté l'aréna.

Le Bleu-blanc-rouge disputera son prochain match mardi au Centre Bell contre les Ducks d'Anaheim.

Il s'agira du deuxième et dernier duel de la saison entre les deux équipes. Le 2 mars à Anaheim, les Montréalais se sont inclinés 3-2 en tirs de barrage devant les Californiens.

Plus d'articles

Commentaires