Retour

L’arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville prend la couleur de Projet Montréal

L'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville vient de rendre public son premier Plan stratégique, un document qui s'articule autour de thèmes chers à Projet Montréal. La mobilité, le développement durable et l'habitation sont au cœur des priorités des élus locaux. Fait étonnant, cette stratégie a été développée dans un esprit de collaboration entre tous les élus, y compris ceux de l'opposition.

Un texte de Fannie Bussières McNicoll

L'administration de la mairesse Émilie Thuillier mise à court terme sur un programme de ruelles vertes, l’implantation de véhicules en libre-service, une stratégie d'habitation axée sur l'ajout de logements sociaux et abordables et la réduction de la limite de vitesse à 30 km/h dans les rues locales.

Il s’agit-là d’initiatives inspirées de ce qui se fait depuis des années dans d’autres arrondissements et qui auraient dû être appliquées depuis longtemps dans Ahuntsic-Cartierville, selon Mme Thuillier.

La mairesse d’arrondissement promet rien de moins qu’un « changement d’ère », tant dans la gouvernance que dans les priorités mises de l’avant par son administration.

L’adoption d’un plan stratégique est, selon elle, un pas en avant vers la responsabilisation des élus et la participation citoyenne. « C'est un outil qui n'existait pas avant. C'est un outil de transparence, de dialogue avec les citoyens », dit Mme Thuillier.

À plus long terme, le plan stratégique prévoit le développement d’un réseau cyclable plus dense et sécuritaire ainsi que la mise sur pied d’un marché public réclamé depuis presque 10 ans par les résidents de l’arrondissement. Le Plan stratégique encourage également la participation citoyenne, notamment avec davantage de consultations publiques et des séances itinérantes du conseil d'arrondissement.

Mieux s’intégrer dans la ville

Avec ses multiples parcs et espaces verts et situé à un jet de pierre de Laval, l’arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville est considéré par plusieurs comme étant isolé du centre-ville.

La spécialiste des affaires municipales Danielle Pilette est d’avis que les lignes directrices du Plan stratégique 2018 trahissent un renouveau dans la gouvernance et les priorités locales, qui permettra à ce secteur du nord de la métropole de renouer avec le reste de la ville.

Émilie Thuillier reconnaît vouloir mieux s’intégrer dans la stratégie globale de la ville de Montréal : « On dit parfois qu’Ahuntsic-Cartierville, c'est la campagne à la ville. C'est clair qu'on a une qualité de vie extraordinaire avec nos 200 parcs et espaces verts. On est un peu loin du centre-ville, mais on y est relié par le métro. Ceci dit, effectivement, on veut s'inscrire dans une volonté montréalaise. »

Selon Danielle Pilette, ce changement de paradigme est le résultat de l’importante transformation démographique qui s’est opérée dans les 15 dernières années dans l’arrondissement, le cinquième plus populeux de la ville de Montréal, qui est en pleine densification et accueille un nombre grandissant de nouveaux arrivants.

« Ce que la nouvelle administration propose, c’est prendre en compte les nouvelles caractéristiques de la population, en promouvant notamment le développement de l’habitation sociale et communautaire », affirme-t-elle.

L’opposition consultée

Fait surprenant, les élus de l'opposition ont eu voix au chapitre dans l'élaboration du Plan stratégique.

Le conseiller de ville du district de Saint-Sulpice du parti Ensemble Montréal, Hadrien Parizeau, affirme d'ailleurs qu'il l'appuie tout à fait et que la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville a accepté de laisser tomber les lignes de partis pour le bien commun des citoyens de l’arrondissement.

Hadrien Parizeau est également satisfait de la collaboration qu’il reçoit dans un des dossiers qui lui tient à cœur, celui du développement du site Louvain dans le district de Saint-Sulpice.

Mme Thuillier affirme que cette coopération permet de présenter des orientations stratégiques qui représentent l’ensemble des élus locaux.

Avant l’élection du 5 novembre 2017, l’arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville était administré par Pierre Gagnier.

Il avait été élu à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville en 2009 sous la bannière de Projet Montréal, mais il a démissionné de ce parti peu après pour siéger comme indépendant. Il s’est joint à l’Équipe Coderre, aujourd’hui renommée Ensemble Montréal, en 2013.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine