Retour

L'avenir de l'ancien hôpital de Montréal pour enfants sera scellé cet automne

L'ancien Hôpital de Montréal pour enfants, à l'intersection de la rue Atwater et du boulevard René-Lévesque, est à vendre. Il est évalué à 47 millions de dollars.

Une dizaine de promoteurs ont fait part de leur intérêt pour cet immeuble imposant, vacant depuis le printemps dernier à la suite du déménagement de l'ensemble des opérations vers le Centre universitaire de santé McGill.

Ces promoteurs ont jusqu'à demain, vendredi, pour présenter leur dernière offre au courtier mandaté par le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), qui est propriétaire de l'hôpital. En septembre, la direction du CUSM examinera toutes ces propositions. Le CUSM compte en partie sur la vente de ses anciens hôpitaux pour financer ses nouvelles installations.

Le porte-parole du Centre universitaire de santé McGill, Richard Fahey, précise que le choix du promoteur sera fait rapidement pour éviter la détérioration de la propriété, évaluée par la Ville à 47 millions de dollars.

La Ville de Montréal suit le dossier de près

La Ville de Montréal ne compte pas acquérir l'immeuble. Mais l'administration municipale a déjà manifesté son intérêt pour qu'y soient instaurés des logements sociaux et un centre communautaire doté d'une bibliothèque, en partenariat avec un promoteur.

Pour le maire de Montréal, Denis Coderre, il importe que les anciens hôpitaux servent au logement social.

Denis Coderre l'avait exprimé ainsi lors du conseil d'arrondissement de Ville-Marie le mois dernier: « L'Hôtel-Dieu, on a renconté des comités de citoyens. Il faut qu'il y ait de la mixité sociale. L'hôpital pour enfants, c'est un incontournable. Il y a un projet de mixité sociale et ça je n'en démords pas. On est tous d'accord ici de toute façon ».

Le responsable de la stratégie du centre-ville au comité exécutif, Richard Bergeron, croit que les promoteurs qui veulent acheter l'ancien hôpital de Montréal pour enfants ont tenu compte des demandes de la Ville dans leur offre d'achat.

Le parti Vert ne l'entend pas de cette oreille

Le candidat du parti vert dans la circonscription de Ville-Marie-le-Sud-Ouest-Ile-des-Soeurs, Daniel Green, réclame que soit sur-le-champ décrété un moratoire sur la vente de l'ancien hôpital. À son avis, il faut trouver « une solution publique » de sorte que l'immeuble ne tombe pas entre les mains du privé.

Daniel Green, souhaite que l'ancien hôpital abrite des logements sociaux, une école élementaire et ait une vocation publique.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Commentaires