Retour

L'édifice incendié a hébergé au 19e siècle le premier cinéma au Canada

Ce jour-là, le Français Louis Minier, un intermédiaire des frères Lumière, organise la première projection cinématographique en salle au Canada.

Montréal a obtenu ce privilège deux jours avant New York et six mois après Paris.

La projection de films a duré quelques mois, jusqu’en 1897. Par la suite, le théâtre a repris sa place, et la salle a été occupée par une centrale téléphonique et enfin par des commerces, selon le Centre d'histoire de Montréal.

Situé au 974, boulevard Saint-Laurent, à l’angle de l’avenue Viger, dans le quartier chinois, l’édifice Robillard a été construit à la fin du 19e siècle par les architectes montréalais Daoust et Gendron, au même moment que le Monument-National, situé un peu plus au nord.

« L'édifice était un morceau très important de l'histoire du 19e siècle », selon Dinu Bumbaru, d'Héritage Montréal. Le bâtiment n'avait toutefois aucun statut patrimonial officiel.

Avant de présenter des films, l’édifice a accueilli le Gaiety Museum and Theatorium en 1891, avec son musée de cire et sa salle de spectacle où se produisaient des artistes américains de variétés.

Il a fallu attendre en 1906 pour qu'une salle exclusivement consacrée au cinéma ouvre ses portes à Montréal, une première en Amérique du Nord, baptisée le Ouimetoscope et fondée par Léo-Ernest Ouimet.

Plus d'articles