Retour

L'Église de scientologie a payé ses taxes municipales

L'organisation a finalement payé ses arriérés de taxes municipales et ne doit plus rien pour l'année 2016, selon des informations obtenues du Service des finances de la Ville de Montréal.

En avril dernier, Radio-Canada dévoilait que la Ville avait mis en demeure l'Église de scientologie de Montréal, menaçant de saisir et de vendre son immeuble situé rue Sainte-Catherine, dans le Quartier des spectacles.

Si la note n'avait pas été réglée, l'édifice évalué à 3,4 millions de dollars aurait été mis aux enchères ce mois-ci.

Puisque l'immeuble est inoccupé, l'organisation ne peut pas profiter de l'exemption de taxes foncières prévue pour les lieux de culte, comme les églises et les mosquées. Cette année, la Ville lui réclamait plus de 120 000 $ en taxes municipales.

L'édifice La Patrie est laissé à l'abandon depuis plusieurs années.

Organisation idéale

Les scientologues montréalais ont pourtant d'importants projets pour ce bâtiment.

L'Église de scientologie occupe présentement des locaux dans l'arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, mais elle veut que son immeuble du centre-ville devienne son nouveau quartier général.

Elle compte y construire une « organisation idéale », selon l'expression consacrée dans le jargon scientologue. C'est-à-dire un temple attrayant et moderne, correspondant à ses nouvelles normes.

Contacté par Radio-Canada, le porte-parole de l'Église de scientologie Jean Larivière a affirmé que le projet était toujours sur les rails.

Comme le montrent ces images, les lieux auraient une superficie beaucoup plus importante que les locaux actuels.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?