Retour

L'élection d'une conseillère d'arrondissement de Projet Montréal contestée

L'Équipe Denis Coderre pour Montréal demande à la Cour du Québec d'ordonner un dépouillement judiciaire après l'élection de la conseillère d'arrondissement Lisa Christensen. La candidate de Projet Montréal l'a emporté par seulement 32 voix dans le district de Pointe-aux-Prairies, dans l'est de l'île.

Lisa Christensen a ainsi remporté 48,70 % du vote, tandis que son adversaire d'Équipe Coderre, Manuel Guedes, a terminé deuxième, avec 48,8 %.

Or, plus de 400 bulletins de vote ont été rejetés.

L'Équipe Coderre a fait élire tous ses autres candidats dans l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, dirigé par la mairesse Chantal Rouleau.

En raison de cette demande de dépouillement, Mme Christensen ne pourra pas être assermentée en compagnie des autres élus jeudi. « Sa proclamation d'élection sera faite après la certification des résultats par le juge, conformément à la loi », spécifie Élection Montréal.

Il s'agit de la seule demande de recomptage déposée à la suite des élections montréalaises cette année, alors qu'il y en avait eu plusieurs en 2013. La cour avait alors confirmé entre autres l'élection de Pierre Desrochers, d'Équipe Coderre, et de Lorraine Pagé, de Vrai changement pour Montréal.

Sur la Rive-Sud, par contre, la Cour du Québec a accepté de se pencher sur l'élection de Sylvie Parent à la mairie de Longueuil.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine