Retour

L'Enquête sur les femmes autochtones assassinées s'arrêtera à Montréal

L'Enquête nationale sur les filles et les femmes autochtones disparues et assassinées (ENFFADA) s'arrêtera ce printemps à Montréal pour y tenir une audience, a appris Espaces Autochtones.

Selon la commissaire Michèle Audette, l'équipe de l'ENFFADA sera donc de passage dans la métropole québécoise pour y recueillir les témoignages des membres des Premières Nations touchés de près ou de loin par ce phénomène.

La date exacte de l'audience n'a pas encore été déterminée.

Un coup dur a été porté aux travaux de l'ENFFADA, la semaine dernière, lorsque l'on a appris que l'avocat québécois Alain Arsenault a démissionné le 20 décembre dernier, et ce en raison de « divergences professionnelles importantes ».

Ce départ s'ajoute à une série de démissions survenues depuis un an. Au total, près d'une vingtaine de personnes ont quitté leur poste au sein de l'enquête depuis sa mise sur pied.

Plus d'articles