Retour

L'équipe B du Canadien plie l'échine à Toronto

Le Canadien s'est incliné 3 à 2 en prolongation contre les Maple Leafs dimanche soir, au Centre Air Canada de Toronto. Il conclut son voyage en Ontario avec une victoire et une défaite. 

Montréal avait vaincu les Sénateurs d'Ottawa par le même score, également en prolongation, samedi après-midi. 

C'est Matt Hunwick qui a tranché le débat grâce à une belle passe de James van Riemsdyk.

Le Canadien a bien failli écrire le même scénario que la veille, quand l'équipe est venue de l'arrière en fin de troisième période avant de vaincre Ottawa, mais les hommes de Mike Babcock en ont décidé autrement.

Dans la dernière minute d'une période de prolongation mouvementée, van Riemsdyk a été très patient avec la rondelle avant de remettre le disque à Hunwick, qui a inscrit le but vainqueur dans une cage désertée par Condon.

« Nos jeunes ont un peu gaspillé des points en voulant feinter plutôt que de prendre un bon lancer et venir dans l'enclave pour marquer des buts », a analysé Babcock, qui revenait derrière le banc des Maple Leafs après avoir mené le Canada à une victoire en finale de la Coupe du monde de hockey, la semaine dernière.

Daniel Audette et Daniel Carr ont enfilé l'aiguille pour le Tricolore. Nathan Beaulieu a pour sa part amassé deux mentions d'aide.

Outre Hunwick, Morgan Rielly et Nikita Zaitsev ont trouvé le fond du filet pour les jeunes Maple Leafs.

Le premier choix au dernier repêchage de la LNH, Auston Matthews, a été blanchi de la feuille de pointage en 18 min 23 s de jeu, mais il a tout de même eu une bonne rencontre.

« C'est le vrai hockey ici, a affirmé Matthews, à propos de l'intensité de la LNH. Je crois que cette expérience à la Coupe du monde de hockey m'a donné la confiance de performer dans la LNH et devenir un joueur d'impact. »

Condon a repoussé 28 des 31 rondelles dirigées vers lui.

Jhonas Enroth et Garret Sparks ont quant à eux partagé le travail devant le filet des Torontois. Les deux gardiens ont accordé un but. Enroth a stoppé sept tirs tandis que Sparks a réalisé 17 arrêts.

Scénario légèrement différent

Après avoir retranché 24 joueurs plus tôt dans la journée, le Canadien disputait un deuxième match en un peu plus de 24 heures.

Composée de plusieurs jeunes joueurs voulant faire bonne impression auprès de la direction du Tricolore, la formation montréalaise a ouvert la marque à 13:20 de la première période.

Beaulieu a intercepté une tentative de dégagement à la ligne bleue des Leafs et il a manœuvré sur l'aile gauche avant d'apercevoir Audette prêt à tirer du haut de l'enclave. L'ancien premier choix au repêchage de la LHJMQ a décoché un tir sur réception précis qui s'est faufilé entre les jambières d'Enroth.

Légèrement testé en première période, Condon a réalisé quelques beaux arrêts au deuxième vingt, mais il a vu les locaux créer l'égalité. En zone offensive, Zaitsev a voulu envoyer la rondelle derrière le filet, mais elle a touché Mark Barberio avant de revenir sur la lame du bâton du Russe. Zaitsev est revenu au centre pour battre Condon d'un bon tir des poignets.

En troisième période, William Nylander et Matthews ont continué d'alimenter le spectacle en orchestrant plusieurs attaques des Maple Leafs. Leur travail a finalement porté ses fruits quand Nylander a remis à Morgan Rielly de l'autre côté de la zone du Canadien.

Dérangé par le repli défensif de Michael McCarron, le défenseur de 22 ans a trouvé une brèche entre le bras droit et le corps de Condon.

Dans les dernières minutes du troisième tiers, la porte s'est ouverte pour le Canadien quand deux joueurs des Maple Leafs se sont retrouvés au banc des pénalités.

À six contre trois, la troupe de Michel Therrien a pu s'installer en zone adverse avant de ramener les deux équipes à la case départ avec 18 secondes à jouer.

David Desharnais s'est dirigé vers le filet défendu par Sparks et il a tenté de rejoindre McCarron devant. La rondelle est finalement passée entre les jambes de l'attaquant avant de trouver la lame du bâton de Carr, qui a trompé la vigilance de Sparks par-dessus sa mitaine.

Plus d'articles