Le Comité olympique canadien (COC) et Plongeon Canada ont nommé lundi matin les athlètes qui formeront l'équipe de plongeon en vue des Jeux olympiques à Rio, qui se dérouleront du 5 au 21 août.

Un texte de Jacinthe Taillon

Du côté des femmes, le « Fab IV » représentera le Canada. Le quatuor formé de Jennifer Abel, Pamela Ware, Meaghan Benfeito et Roseline Filion sera à surveiller.

Ware et Abel monteront sur le tremplin de 3 mètres en individuel et en synchro alors que Benfeito et Filion feront de même au 10 mètres.  Parmi les quatre femmes, seule Pamela Ware vivra son baptême olympique. 

« Je suis vraiment contente d'avoir trois filles à côté de moi dont ce sont leurs troisièmes Jeux parce que ça me donne de la confiance, explique Ware. Je n'ai pas de stress en arrivant aux Jeux parce que je le vois comme une compétition comme une autre. »

Du côté des hommes, Philippe Gagné, triple médaillé aux Jeux panaméricains de Toronto, participera à ses premiers JO, tout comme Vincent Riendeau, médaillé de bronze aux Jeux du Commonwealth.  Ils s'élanceront respectivement du 3 mètres et du 10 mètres individuels. 

Le directeur technique et chef d'équipe de Plongeon Canada croit que le pays a la possibiltié de remporter des médailles dans chacune des quatre épreuves féminines.  

« Ce sont des possibilités, et non des attentes, précise Mitch Geller. Si on parvient à atteindre 50 % de cette cible, nous reviendrons avec 2 médailles, ce qui serait excellent. »

Roseline Filion, médaillée de bronze en synchro avec Meaghan Benfeito à Londres, accueille avec philosophie la pression qui vient avec l'attente de médailles.

Aaron Dziver, César Henderson, Yihua Li et Arturo Miranda sont, quant à eux, les entraîneurs de l'équipe.

Une chaise inconfortable

Deux athlètes attendent avec impatience le 15 juin, date butoire à laquelle la Fédération internationale de natation amateure (FINA) doit rendre officielle la liste des quotas olympiques par pays.  Le Canada pourrait alors inscrire un athlète supplémentaire au 10 mètres et un au 3 mètres masculins.

Maxime Bouchard serait l'heureux élu au 10 mètres alors que François Imbeau-Dulac serait le représentant au 3 mètres.  

« C'est plein d'émotions qui sont à l'intérieur de moi présentement parce que ma place n'est pas encore officialisée pour les Jeux, raconte Maxime Bouchard avec des trémolos dans la voix.  C'est assez difficile, mais j'espère que moi aussi je vais avoir ma réponse bientôt. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine