Retour

L'ex-entraîneur de gymnastique Michel Arsenault arrêté

L'ancien entraîneur de gymnastique Michel Arsenault a été arrêté à son domicile d'Edmonton, mercredi. Il fait face à sept chefs d'accusation pour agressions sexuelles et voies de fait pour des gestes commis à l'endroit de six victimes à Montréal à la fin des années 1980 et au début des années 1990.

Il fait face à trois chefs d'accusation pour agressions sexuelles, et à quatre, pour voies de fait.

Michel Arsenault a été emmené à Montréal et pourrait être libéré plus tard aujourd'hui sous certaines conditions. Il devrait comparaître au palais de justice de Montréal, le 24 mai.

En décembre dernier, Michel Arsenault avait été visé par des allégations d’agressions sexuelles à la suite d’une enquête de Radio-Canada Sports.

Dans la foulée de l’enquête de Radio-Canada, il avait été suspendu par Gymnastique Canada.

Le directeur de la Fédération québécoise de gymnastique, Serge Castonguay, a tenu à se dissocier de Michel Arsenault.

« Lorsque le reportage a été diffusé, il a été suspendu, ce qui faisait en sorte qu'il ne pouvait plus avoir accès au plancher de compétition », a-t-il rappelé.

Au cours des 30 dernières années, Michel Arsenault est devenu un des entraîneurs de gymnastique chevronnés du pays. Il s’est même rendu jusqu’aux Jeux olympiques de Barcelone.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »