Retour

L'île Sainte-Thérèse pourrait devenir un parc

La Ville de Varennes, en Montérégie, compte rendre l'île Sainte-Thérèse accessible au public. Il s'agit de l'une des plus grandes îles de la région de Montréal.

Un texte de René Saint-Louis

La Ville souhaite en faire un lieu de villégiature où on pourra marcher, faire du vélo, du canot, du kayak et pourquoi pas du camping.

L'île de cinq kilomètres carrés a un fort potentiel récréotouristique, selon le maire Martin Damphousse. Elle se trouve sur l'itinéraire de la route bleue destinée aux kayakistes et aux canoteurs. De plus, la navette fluviale entre Varennes, Montréal et Repentigny longe déjà ses berges, mais sans s'y arrêter.

Dans la phase 1 du projet, précise le maire, on pourrait installer un quai, pour que la navette fluviale puisse s'y arrêter, et construire une piste cyclable qui ferait le tour de l'île.

Avant d'aller de l'avant, la Ville attend la fin des procédures judiciaires qui visent à expulser 53 propriétaires de chalets. Le gouvernement du Québec, qui est propriétaire de 90 % des terrains sur l'île, estime que ces gens n'ont pas de titre de propriété et qu'ils y ont donc construit illégalement leurs chalets.

Les résidents de l'île soutiennent avoir eu la permission de la congrégation du Très-Saint-Rédempteur, propriétaire de l'île jusqu'en 1975, pour se construire des chalets.

L'engorgement des tribunaux fait en sorte que le dossier progresse lentement, mais l'une des résidentes, Natasha Rousseau, dit que le procureur responsable du dossier a demandé à rencontrer un à un tous ceux qui contestent leur avis d'éviction.

Ces rencontres doivent avoir lieu à l'automne, et la cause pourrait être entendue en juillet 2018.

Patience

Le maire de Varennes n'est pas pressé. Ce qui compte avant tout, selon lui, c'est la volonté politique d'aller de l'avant.

Chantale Rouleau, la mairesse de l'arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, et Chantale Deschamps, la mairesse de la Ville de Repentigny, appuient le projet, ajoute-t-il, de même que la Communauté métropolitaine de Montréal et le gouvernement du Québec.

Le Parc national de l'archipel d'Hochelaga?

La Ville de Varennes n'exclut pas non plus l'idée d'annexer l'île Sainte-Thérèse au Parc national des Îles-de-Boucherville situé à proximité.

« Ça amènerait le développement des îles de Boucherville en [y ajoutant] d'autres îles avec d'autres avantages et d'autres choses à voir et à découvrir », croit Martin Damphousse.

Il faudrait toutefois, selon lui, changer le nom du parc, car l'île Sainte-Thérèse n'est pas à Boucherville. Elle se trouve en fait proche de la pointe est de l'île de Montréal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine