Retour

« L'illumination du pont Jacques-Cartier m'a presque rendu malade » – Gilbert Rozon

Juste pour rire fête ses 35 ans et Montréal fête ses 375 ans. Le lien entre les deux événements est Gilbert Rozon, commissaire des fêtes du 375e anniversaire de Montréal et président fondateur du Groupe Juste pour rire. Il dresse un premier bilan des fêtes du 375e, dont l'une des pièces maîtresses, l'illumination du pont Jacques-Cartier, lui a donné de sérieux maux de tête.

« Le 375e est plus stressant, car, même si tu es bénévole, tu travailles pour la communauté et les erreurs sont plus conséquentes », a expliqué Gilbert Rozon en entrevue avec Stéphan Bureau à Médium large.

L'illumination, créée par Moment Factory, est en place pour les 10 prochaines années, au moins. Une installation qui ne sera jamais obsolète, sauf pour la technologie utilisée. « Au moment où l'on se parle, on est en avance de deux ou trois ans sur ce qui se fait de mieux dans le monde », explique Gilbert Rozon.

Des défis et des critiques

Si Gilbert Rozon est très satisfait du produit final, la mise en place et les négociations ne se sont pas faites sans heurts. Il répète qu'il a failli « tomber malade » à deux reprises en raison de la complexité des enjeux et des négociations avec les différents paliers gouvernementaux.

Le commissaire estime également que les médias anglophones ont été durs envers le projet, critiquant les sommes investies. « Il a donc fallu articuler cela rationnellement, mais aussi émotivement. »

Quel sera le coût final de l'illumination du pont? Rozon dit que théoriquement le coût est de 39 millions pour 10 ans, ce qui comprend tout. « En réalité, cela va coûter moins cher. [...] La Société des ponts a prévu de monter et de démonter l'équipement trois fois et de repeindre le pont deux fois. [...] La Société des ponts fait toujours des surplus, elle est très bien gérée. J'imagine qu'en bon gouvernail, ils ont prévu le pire du pire. »

Rozon ajoute que cette installation est un héritage pour Montréal qui a fait travailler sept entreprises d'éclairage de Montréal et Pomerleau, une entreprise de construction québécoise.

Le succès de l'illumination du pont

L'œuvre lumineuse et interactive « Connexions vivantes » a été présentée le 17 mai dernier devant plus de 400 000 personnes réunies dans le Vieux-Montréal, sur la rive sud et près du pont Jacques-Cartier, selon une évaluation de la firme CROP.

Lors de la présentation initiale, des policiers de Montréal avaient bruyamment manifesté pour dénoncer la réforme des régimes de retraite municipaux, eux qui sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2014. Le spectacle a été repris le 25 juin dernier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine