Les membres de l'Impact de Montréal espèrent trouver une façon de gagner à New York face au City FC afin d'oublier la gifle contre Toronto samedi dernier.

Un texte de Jean-François Chabot

La tâche ne sera certes pas facile contre une équipe fortement axée sur l'attaque, alors que l'Impact doit puiser dans ses ressources pour gérer à la fois les effectifs amoindris par les blessures et la cadence des matchs.

Avec la blessure aux ischiojambiers d'Hassoun Camara, la brigade défensive montréalaise aura fort à faire pour contrer des attaquants aussi solides qu'Andrea Pirlo et David Villa.

Pour Marco Donadel, il est clair que si l'Impact veut connaître du succès, il faudra museler ces deux-là. Par contre, la question des dimensions réduites du terrain du Yankee Stadium ne semble pas le préoccuper, pas plus que la qualité inégale de la pelouse.

De son côté, le défenseur Laurent Ciman a fait écho aux propos tenus lundi par son capitaine, Patrice Bernier, voulant qu'il faille un meilleur effort collectif pour ne pas se fier uniquement à Nacho Piatti et à Didier Drogba.

« C'est certain que ces deux joueurs possèdent des qualités techniques. Mais si l'on vise des résultats constants, c'est toute l'équipe qui doit se mettre au travail et pas seulement quelques individus. »

Reconnaissant que l'équipe n'avait pas bien joué contre le Toronto FC, Ciman est d'avis que l'Impact doit revenir à son jeu de base.

Enfin, l'entraîneur Mauro Biello aura recours à un onze partant remanié afin de ménager ses effectifs parce que son équipe disputera trois matchs en huit jours.

Drogba sera du voyage dans la « Big Apple », mais il est loin d'être acquis qu'il commencera le match. Il pourrait s'amener en deuxième demie si l'Impact a besoin d'un but.

Sans les nommer, Biello n'a pas écarté non plus la possibilité de recourir à des jeunes du FC Montréal, et qui sont sous contrat avec la grande équipe. L'occasion pour eux de montrer de quel bois ils se chauffent.

Note : Mauro Biello a laissé entendre que la blessure aux ischiojambiers de Camara était la même qui l'a tenue à l'écart du jeu en début de saison. Des examens approfondis mardi devraient en dire plus sur la gravité des dommages, mais il question ici de ligaments situés au point d'attache entre l'ischiojambier et le mollet.

Plus d'articles

Commentaires