Freiner les élans de Sebastian Giovinco, c'est toute une mission cette saison dans la MLS. L'Impact devra réussir l'exploit, dimanche, s'il veut s'approprier le troisième rang de l'Association de l'est lors du dernier match de sa saison contre le Toronto FC au stade Saputo.

Un texte de Jean-François Poirier

« Il est bon, mais c'est un être humain comme un autre, tempère Laurent Ciman, en commentant le style de jeu explosif du meilleur marqueur de la MLS. Son sens de gravité est bas et il faut être délicat face à lui. Si on ne lui laisse pas d'espace, il va être frustré. On va essayer de le contrer en équipe parce qu'il n'y pas que lui à Toronto. »

L'attaquant de 28 ans a inscrit 22 buts à sa première campagne en Amérique du Nord, 10 de plus que son coéquipier Jozy Altidore, un autre joueur étoile dont le brio a permis au Toronto FC de se qualifier pour une première fois en éliminatoires en MLS à sa 9e saison,

Le gardien Evan Bush est conscient de l'ampleur du défi qui l'attend contre la deuxième meilleure attaque du circuit.

« Giovinco n'est pas seulement un bon marqueur, il est aussi un excellent fabricant de jeux, précise Bush qui dépeint l'Italien comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la MLS. Ses feintes peuvent vous surprendre, Il a inscrit un but spectaculaire la semaine dernière avant d'être tenu en échec le match suivant. Un joueur de sa trempe est rarement tranquille deux matchs de suite. Il faudra être alerte et fournir un effort de groupe pour l'empêcher d'exhiber son talent. »

Le tableau des séries

L'Impact, dont la deuxième qualification aux séries en quatre ans a été confirmée samedi dernier grâce à un gain en Nouvelle-Angleterre, accuse un retard d'un seul point sur le Toronto FC (49 pts) qui occupe la 4e rang. En l'emportant contre les Torontois, l'Impact (48 pts ) peut cependant grimper au troisième rang et devancer D.C. United (51 pts ) ou Columbus (50 pts) au classement parce que ces deux équipes s'affrontent aussi dimanche.

« On veut gagner des places au classement, on est concentré là-dessus, rappelle l'entraîneur Mauro Biello, qui a écarté l'idée d'accorder un repos à ses meilleurs joueurs même si l'équipe est assurée de participer aux séries. C'est important d'avoir de la stabilité dans notre formation pour garder notre rythme. »

Étant donné que le Revolution de la Nouvelle-Angleterre (47 pts), classé 6e, affrontera le New York City FC pendant que l'Impact sera en action à Montréal, cela forcera la direction du onze montréalais à demeurer aux aguets afin de peut-être forcer la note pour arracher la victoire au Toronto FC si une égalité persistait en fin de rencontre.

L'allure du match entre D.C. United et Columbus pourrait aussi exercer une influence sur les décisions du personnel d'entraîneurs.

« C'est sûr que nous aurons des nouvelles au banc et il faudra s'ajuster, affirme Mauro Biello au sujet de la possibilité de tenter un effort ultime pour dénouer une impasse au pointage en fin de match, quitte à concéder un but au Toronto FC qui n'aurait pas d'incidence au classement. Si on doit pousser le match, c'est ce qu'on va faire, Notre plan est prêt. »

« C'est très important de gagner dimanche parce que nous voulons jouer notre premier match de séries à la maison, insiste Ignacio Piatti.

Dominic Oduro ne cache pas qu'il raffolerait d'une victoire contre son ancienne équipe.

« Il existe une rivalité entre les joueurs de ces deux équipes, soutient Oduro. Nous voulons un peu leur botter le derrière et gagner ce match pour nos partisans. »

Laurent Ciman reconnait que le Toronto FC est un adversaire redoutable sur le plan offensif, mais Montréal possède aussi une arme dévastatrice en attaque.

« Ils ont Giovinco, mais on a Drogba, a résumé avec confiance le défenseur belge.

Le premier match éliminatoire de l'Impact aura lieu mercredi ou jeudi. Si l'Impact termine au 3e ou au 4e rang, cette partie sans lendemain aura lieu au stade Saputo.

L'Impact n'a jamais disputé de match de séries à Montréal. À sa seule participation aux éliminatoires en 2013, l'Impact avait été battu 3-0 par le Dynamo de Houston au Texas.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine