L'AS Roma a montré l'étendue de son talent, mercredi, au stade Saputo. Le prestigieux club italien a triomphé de l'Impact de Montréal au compte de 2-0.

Les hommes de Luciano Spalletti ont frappé à deux reprises en première mi-temps. Edin Dzeko, blotti dans la surface de réparation, a décoincé le pointage d'une frappe sur réception dès la septième minute de jeu.

Les Italiens ont doublé la mise à la 21e. Radja Nainggolan s'est amené fin seul devant le gardien Eric Kronberg, qu'il a trompé d'un tir bas à sa droite.

« Nous étions un peu nerveux au départ, mais nous avons fini par trouver notre jeu devant un adversaire de grand talent, a déclaré l'entraîneur-chef Mauro Biello.

« Nous avons apporté beaucoup de changements, mais nous avons créé de nombreuses bonnes occasions en arrivant à les déséquilibrer. Nous aurions pu marquer des buts ce soir. »

Michael Salazar a bénéficié de trois occasions de réduire l'écart de moitié, mais sans succès. Les deux formations sont rentrées au vestiaire sur un score de 2-0.

Tard en deuxième mi-temps, Anthony Jackson-Hamel a bien cru qu'il avait réussi là où Salazar avait échoué, mais, étant en position de hors-jeu, sa réussite a été annulée.

L'Impact cogne à la porte

Bon nombre de fois, le onze montréalais est passé bien près de faire plaisir à ses nombreux supporteurs. La plupart du temps, le bruit du ballon qui frappe le poteau a retenti dans l'enceinte montréalaise.

Les troupiers de Biello ont vu trois de leurs tirs être stoppés par la verticale ou l'horizontale.

Quelques frappes ont également terminé leur trajectoire dans les gradins, comme quoi le manque de finition des Montréalais leur aura été fatal dans cette rencontre amicale.

« Nous nous sommes beaucoup plu ici, a déclaré Spalletti. Nous avons affronté une très bonne équipe digne de cette belle vile. Le club est doté d'un beau stade et de superbes installations. Si nous devions revenir en Amérique du Nord, ce serait l'endroit idéal pour un séjour d'une semaine. »

Pas moins de 23 joueurs ont été utilisés par Biello au cours de ce duel où le nombre de changements était illimité. Plusieurs jeunes joueurs et réservistes, dont David Choinière et Maxime Crépeau, ont eu l'occasion de fouler la surface de jeu.

« Ça n'arrive pas chaque jour qu'on joue contre l'AS Roma, a souligné Crépeau. Nous avons eu du plaisir sur le terrain. Nous ne nous sommes pas mis de pression. Je suis satisfait de mes 45 minutes. Nous n'avons pas encaissé de but, et c'est l'objectif ultime. »

L'Impact disputera son prochain match en MLS samedi contre le Dynamo de Houston (4-9-8). La formation texane ferme la marche au classement de l'Association de l'Ouest.

D'ailleurs, le Dynamo n'a toujours pas signé un gain sur les terrains adverses. Il affiche un rendement de 0-8-3 à l'extérieur de Houston.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine