Après une pause de deux semaines, l'Impact de Montréal amorcera mercredi contre l'Union de Philadelphie sa deuxième moitié de saison. L'équipe est 9e sur 11 équipes dans l'Association de l'Est et la participation aux éliminatoires est loin d'être acquise.

L'Impact de Montréal a eu du mal à trouver l'équilibre en première moitié de saison.

À part Ignacio Piatti, seul représentant de l'Impact au match des étoiles de la MLS contre le Real Madrid, l'excellence se fait rare.

« On doit se regarder nous-mêmes dans une glace et se dire qu'il y a des matchs au cours desquels on n'a pas été à la hauteur tout simplement », affirme Laurent Ciman.

Adam Braz abonde dans le même sens. « À la fin on était pas assez bon pour la première moitié de la saison et le statu quo n'est pas assez bon. »

Le directeur technique a d'ailleurs annoncé l'arrivée imminente d'un grand défenseur central roumain en renfort.

Deian Boldor, 22 ans, sera prêté par Bologne en Italie, l'autre club du propriétaire de l'Impact Joey Saputo.

L'état-major de l'Impact estime que l'équipe doit améliorer ses fins de matchs qui lui ont coûté très cher au classement.

Le jeu défensif est aussi à peaufiner.

Dans cette optique, le milieu québécois Samuel Piette, qui connait un très bon tournoi de la Gold Cup avec l'équipe canadienne, pourrait s'avérer un renfort intéressant.

« À mon avis, il a eu des excellents matchs, constate l'entraîneur-chef Mauro Biello. C'est lui la raison pour laquelle ils sont en train de bien faire. »

Il a tout pour plaire au public montréalais, mais il est sous contrat avec un club espagnol et l'Impact affirme ne pas négocier présentement pour l'obtenir.

Mais Adam Braz offre cette réponse aux partisans, de plus en plus critiques devant les performances en demi-teintes de l'Impact.

« Mon message c'est de continuer à croire, de venir au stade et de continuer à supporter l'équipe à 100 % pour nous aider à atteindre notre objectif. »

L'Impact de Montréal aura fort à faire pour se qualifier pour les éliminatoires, mais peut compter sur des conditions gagnantes.

Sept des neuf prochains match de l'équipe auront lieu à domicile, dont celui de mercredi contre Philadelphie.

Une occasion en or de faire le plein de victoires et de rassurer les partisans de l'équipe.

D'après un reportage d'Antoine Deshaies

Plus d'articles

Commentaires