Retour

L'Impact doit composer avec une brigade défensive décimée

Un match simulé disputé avec vivacité, des tirs lourds décochés avec force au filet, des contre-attaques rapides, des défenseurs qui se battent pour le moindre centimètre de terrain. L'entraînement de l'Impact mercredi s'est déroulé sous le signe de l'intensité.

Il le fallait. L'Impact manque de victoires. Aucun gain en six matchs. Et l'équipe qui s'en vient est une puissance.

Le Galaxy de Los Angeles, que l'Impact affronte samedi au stade Saputo, est fort à l'attaque. L'équipe californienne a marqué 25 buts en 11 matchs, c'est une moyenne de 2,27 filets par rencontre. C'est presque deux fois plus que l'Impact (1,58).

Et en plus, l'Impact doit envoyer un jeune défenseur pour qui ce sera le baptême du feu cette saison. Kyle Fisher, 21 ans, devrait pallier les absences de Laurent Ciman rappelé par l'équipe nationale belge ou du vétéran Victor Cabrera, blessé et qui sera sans doute sur la touche samedi.

Fisher présente, en apparence du moins, un calme de bon aloi pour quelqu'un qui disputera son premier match dans la MLS. Lui qui se prépare « au grand jour » depuis le début de la saison. Il admet que « les choses arrivent vite », lui qui a été repêché des rangs universitaires américains en janvier.

« Je m'entraîne chaque jour avec les autres gars. Vous voyez des joueurs étoiles, mais en même temps je fais partie de cette ligue pour certaines raisons. Et je fais confiance à ma préparation ».

Fisher, le choix de première ronde de l'Impact au repêchage de 2016 (14e au total), aura à ses côtés Wandrille Lefèvre qui admet qu'il devra ajuster son jeu. Le Français d'origine est habitué de jouer avec Ciman, avec qui il a développé une grande complicité. La présence du jeune Fisher ne l'inquiète pas pour autant.

« Ce n'est pas à lui à se mettre de la pression, c'est à nous de bien l'entourer pour qu'il reste à l'aise. Il a ses qualités. On lui a juste demandé de ne pas "surjouer". Et de rester lui-même. »

Et Lefèvre d'ajouter. « C'est quelqu'un qui est très dur sur l'homme, combatif, c'est vraiment un gars qui lâche rien. C'est quelqu'un qui sera très utile pour nous. »

L'entraîneur-chef de l'Impact Mauro Biello croit que le moment est venu pour Fisher d'être lancé dans la mêlée. Lui aussi parle de force, de maturité. Et surtout, quoi qu'il en dise, Biello n'a pas vraiment le choix, compte tenu de l'absence dans l'unité défensive de Ciman et de Cabrera.

« C'est sûr que ce sera son premier match. Et contre le Galaxy, c'est tout un défi pour lui. C'est sûr qu'il sera concentré. Et on va voir comment il réagit ».

Le retour envisagé de Drogba

L'impact devra non seulement stopper le Galaxy qui possède une bonne attaque, mais il devra aussi marquer plus de buts.

« Nacho » Piatti connaît une bonne séquence à l'attaque avec trois buts dans les trois derniers matchs, pour un total de sept filets en douze rencontres. Il a été le seul marqueur de l'Impact samedi, dans la défaite de 2-1 contre Orlando.

Heureusement pour les Montréalais, Didier Drogba prend du mieux. Il est resté quelque temps sur le terrain après l'entraînement, mercredi, multipliant les tirs au but. Son cas est évalué quotidiennement, mais les chances que l'Ivoirien soit de la formation samedi au stade Saputo sont très bonnes.

« On va voir comment il va réagir après l'entraînement (d'aujourd'hui). S'il s'entraîne demain, il devient une option pour samedi. »

Malgré la rareté des victoires, l'Impact est toujours dans la course au championnat dans l'Est. Le classement est serré. L'Impact est au 5e rang avec 16 points, mais à seulement deux points du premier échelon occupé par l'Union de Philadelphie qui a cependant joué un match de moins.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine