Retour

L'Impact et l'Orlando City SC : deux équipes en quête de victoires

Deux clubs qui cherchent des solutions afin de renouer avec le sentier de la victoire ont rendez-vous, samedi, au stade Camping World d'Orlando.

Un texte de Félix St-Aubin

L'Impact de Montréal (4-3-4) et l'Orlando City SC (2-3-4) doivent fouiller dans leurs souvenirs pour se remémorer leur dernier triomphe. Sans gain depuis plus d'un mois, les deux formations abordent la confrontation le couteau entre les dents.

« Ils seront affamés, a prédit Kyle Bekker. Mais nous avons remporté un seul de nos sept derniers matchs, donc nous le serons aussi. »

« Nous avons des choses à prouver, a poursuivi le milieu de terrain. Ce sera une rencontre importante entre deux équipes de la même association. Nous devons nous concentrer sur la récolte des trois points. »

Le onze montréalais n'a pas goûté à l'ivresse de la victoire à ses cinq dernières rencontres. Les protégés de Mauro Biello ont laissé filer 11 des 15 derniers points à leur portée et ce qui devait arriver arriva, le New York City FC (4-3-5) les a dépassés au sommet de l'Est grâce à un match nul, mercredi, contre le Toronto FC.

Un duo à surveiller

S'ils désirent regagner le 1er échelon, ils devront trouver un moyen de réduire au silence le tandem composé de Kaka et de Cyle Larin.

Le premier ne requiert plus de présentation. Lauréat du Ballon d'or 2007, le Brésilien de 34 ans a encore de l'essence dans le réservoir. Son aisance à contrôler le ballon en territoire adverse fait de lui une constante menace pour ses rivaux.

« [Il s'agit] d'un bon défi. On a beaucoup travaillé la manière de défendre entre les lignes. C'est quelqu'un qui cherche l'espace entre les lignes et qui peut nous déséquilibrer. Le travail des deux milieux de terrain et des défenseurs centraux sera important », a analysé Biello.

Le second n'a pas la prestance de son illustre équipier, mais a fait tourner bien des têtes depuis son entrée en MLS l'année dernière.

Larin a fracassé un record du circuit nord-américain, en 2015, lorsqu'il a fait bouger les mailles du filet à 17 occasions en tant que joueur recrue. L'entraîneur Adrian Heath a démontré toute la confiance qu'il portait à son égard, le titularisant à 24 reprises.

L'attaquant canadien de 21 ans, épié par quelques clubs du Vieux Continent, est en mesure de toucher la cible de plusieurs manières. Considéré comme l'un des meilleurs espoirs de la MLS, Larin posera un défi de taille pour la défense montréalaise, victime de 10 buts lors de ses 5 dernières rencontres.

Lefèvre dans le siège de Cabrera?

Le défenseur central Victor Cabrera a brillé par son absence pour une deuxième journée d'affilée.

Au terme du dernier entraînement en sol montréalais avant de s'envoler pour la Floride, Biello a confié aux médias que l'arrière argentin ne revêtira pas l'uniforme de l'Impact ce week-end.

« Victor a senti une douleur au mollet. Puisque nous ne voulons rien risquer et que nous jouerons sur du [gazon] synthétique, il ne nous accompagnera pas pour ce voyage », a-t-il précisé.

Wandrille Lefèvre pourrait donc assurer l'intérim, samedi, pendant l'absence de Cabrera. Si tel était le cas, il serait jumelé au défenseur étoile Laurent Ciman, avec qui il a échangé quelques ballons en lever de rideau de l'entraînement.

« Wandrille est là et il est prêt. Que ce soit Wandrille, Victor ou moi qui jouons, nous devons être capables de former un bon duo et de répondre présents, a fait valoir le défenseur belge.

« Ce n'est pas évident de changer de coéquipiers en défense puisqu'il n'y a pas que dans l'axe qu'il y a du mouvement. C'est en jouant des matchs ensemble que nous aurons des automatismes et que nous serons à notre mieux, peu importe qui se retrouve à nos côtés. »

Hassoun Camara, quant à lui, a foulé le terrain de la Caserne Létourneux, une journée après l'avoir quitté prématurément en raison de ce qui semblait être un malaise à une cuisse.

La taille de l'arrière français pourrait être un atout majeur contre l'Orlando City SC, s'il est en mesure de reprendre le collier après quatre matchs d'absence en raison d'une blessure à un muscle ischiojambier.

« Grâce à son gabarit, Hassoun a une grande puissance sur les phases de jeu arrêtées, pour défendre et attaquer. Il apporte aussi beaucoup d'expérience. Évidemment, c'est quelqu'un d'important qui peut nous aider », a évoqué Biello.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine