Les partisans présents au stade Saputo ont eu droit à tout un spectacle. L'attaque de l'Impact a marqué trois buts en première demie, en route vers une victoire de 3-0 sur le Fire de Chicago, mercredi soir, à Montréal.

L'Impact (9-6-6) s'est approché à deux points de l'Atlanta United et du sixième et dernier rang donnant accès aux séries dans l'Est.

La troupe de Mauro Biello accuse aussi deux points de retard sur le Crew de Columbus, au cinquième rang, mais avec deux matchs en main sur son rival.

Un Piatti de gala a animé le spectacle, alors que l'Argentin a ravi les 19 894 spectateurs avec ses 11e et 12e buts de la campagne en première demie. Matteo Mancosu a inscrit son premier but depuis le 10 juin avant la mi-temps, mettant fin à une disette de neuf rencontres.

De son côté, le Fire (12-7-5) a prolongé sa glissade, alors que la bande à Bastian Schweinsteiger ne compte qu'une victoire à ses six dernières sorties (1-4-1).

Biello avait opté pour le même onze partant qui avait vaincu l'Union 3-0 à Philadelphie, samedi. Il a été récompensé par une autre belle performance de son groupe et l'Impact a signé une troisième victoire d'affilée pour une première fois cette saison.

« (Chicago) a eu l'avantage au niveau de la possession, mais ça ne s'est pas transformé en beaucoup d'occasions de marquer, a analysé Biello. Si ç'a avait été le cas, ç'a aurait été inquiétant. Mais c'est parfois comme ça dans ce sport. Notre bloc défensif est resté compact et nous avons pu relancer avec vitesse et qualité. »

L'Impact complétera sa séquence de trois matchs en huit jours en accueillant le Real Salt Lake, samedi.

Une attaque explosive

Les défenseurs du Fire ont dû avoir de la difficulté à dormir après avoir été étourdis par les actions de Piatti, Mancosu et Blerim Dzemaili en première demie.

Christian Dean a été le premier à gaffer à la sixième minute, quelques instants après qu'il eut fait son entrée en relève à Joao Meira, blessé. Le dégagement de Dean après un centre de Patrice Bernier a dévié contre Piatti, qui a ensuite été le premier à se rendre au ballon dans la surface de réparation des visiteurs. Piatti a par la suite calmement battu le gardien Matt Lampson.

L'Impact a vécu une petite frayeur à la 28e minute, quand le défenseur central Laurent Ciman a semblé se blesser à la cheville gauche en atterrissant après avoir sauté pour essayer de dégager un ballon. Après quelques minutes inquiétantes, Ciman est finalement resté dans le match.

Mancosu cogné à la porte à la 33e minute, mais il a manqué d'espace après s'être échappé derrière la défensive du Fire et son tir est allé directement dans les jambes de Lampson.

Deux minutes plus tard, Mancosu a obtenu une autre belle occasion, mais son tir a raté le cadre.

La troisième fois a été la bonne pour l'attaquant italien. Lampson l'a fauché dans la surface des visiteurs à la 36e minute, forçant l'arbitre Nima Saghafi à appeler un penalty. Mancosu a visé juste à partir du point de pénalité, marquant son quatrième but de la saison.

« C'est un geste extraordinaire de sa part de vouloir aider comme ça son coéquipier, a noté Biello. Nous allons avoir besoin de lui (Mancosu). Nous voulons qu'il retrouve son rythme de l'an passé, quand il nous a aidés à atteindre la finale d'association. C'était un but important et il a obtenu deux ou trois autres bonnes occasions. Il doit continuer à travailler fort. Ça va finir par débloquer. »

Dès la reprise du jeu, Piatti s'est retrouvé en un contre un avec l'arrière Jonathan Campbell. À la place de tenter de la contourner, Piatti a plutôt opté pour un tir magistral d'une vingtaine de mètres du côté éloigné, ne laissant aucune chance à Lampson.

Devant un important déficit, le Fire n'a pas été particulièrement menaçant en deuxième demie.

David Accam a fait bouger les cordages à la 58e minute, mais le but a été rapidement annulé puisqu'il était en position de hors-jeu.

Accam a ensuite été frustré par le gardien Evan Bush à la 68e minute, alors qu'il n'avait pas beaucoup d'espace pour tirer.

À l'autre bout du terrain, Lampson a privé Mancosu d'un doublé en le stoppant en échappée à la 77e minute

La fin pour Piatti avec l'Impact?

Peut-être que ce n'était qu'une tactique de négociation, mais Ignacio Piatti a placé la direction de l'Impact de Montréal dans l'eau chaude, affirmant après la victoire de 3-0 contre le Fire de Chicago qu'il ne lui restait peut-être qu'une dizaine de rencontres à jouer avec l'équipe.

Piatti, dont le contrat arrivera à échéance à la fin de la campagne, s'est adressé à la foule après avoir été nommé joueur du match et a fait cette déclaration.

Quelques instants plus tard dans le vestiaire, Piatti a affirmé son désir de rester avec l'équipe, mais a répété que c'était « au club de décider » s'il serait de retour en 2018.

L'entraîneur-chef Mauro Biello a refusé d'aborder la question après la rencontre, notant simplement que les deux parties étaient en négociation.

Piatti a de son côté indiqué que c'était son « agent et le président » qui géraient la situation.

Depuis son arrivée avec l'Impact en 2014, Piatti a inscrit 42 buts en 82 matchs de saison régulière en MLS. L'Argentin âgé de 32 ans a ajouté 5 buts en 8 matchs de séries.

Plus d'articles

Commentaires