Retour

L'Impact prêt à accueillir son plus grand rival

Après quatre victoires d'affilée, l'Impact de Montréal s'apprête à renouer avec son plus grand rival : le Toronto FC. Les deux équipes s'affronteront pour la première fois cette saison en MLS, dimanche, au stade Saputo.

Un texte de Justine Roberge

Les hommes de Mauro Biello voudront définitivement faire oublier leurs dernières performances contre le club torontois.

« On accueille une équipe qui nous a éliminés en finale d’association l’année dernière et en finale du Championnat canadien cette année, explique le gardien Evan Bush. Il faut être prêts et prendre ça à cœur. »

Le Toronto FC est confortablement installé au 1er rang de la ligue avec 53 points en 26 matchs. L’équipe de Greg Vanney n’a subi aucun revers à ses huit dernières rencontres.

« C’est un très gros défi, avoue le milieu défensif Samuel Piette. Ils sont forts depuis le début. C’est vraiment une équipe complète, autant offensivement que défensivement. »

Le onze montréalais, qui se classe en 6e position de l'Association de l'Est avec 36 points, est aussi sur une bonne lancée et les joueurs sont en confiance.

« Mentalement, on est prêts, affirme Igniaco Piatti. On vient de gagner quatre matchs à la maison. Il faut continuer comme ça. »

Le milieu offensif n’est pas étranger aux récents succès de son équipe. Il a marqué six buts à ses quatre dernières rencontres.

Si Piatti pourrait donner du fil à retorde à ses adversaires, la défense montréalaise devra aussi se mesurer à de grands noms.

« Giovinco est comme Piatti. Tu es devant lui, tu penses que tu l’as et d’une seconde à l’autre, le ballon est parti », explique Bush.

Selon le gardien, certains joueurs comme Sebastian Giovinco qui se trouvent dans la zone de réparation obtiennent une décision favorable de l’arbitre que d’autres n’auraient pas eu.

« C’est pour ça que je me suis exercé pour des tirs de pénalité et des coups francs aujourd’hui », mentionne-t-il.

De son côté, Piette devrait en avoir plein les bras avec le milieu offensif Victor Vasquez.

« Mon rôle dans l’équipe c’est vraiment de solidifier le milieu et de bien resserrer les lignes entre la défense et l’attaque, indique le Québécois. Je sais que Vasquez va jouer autour de moi, donc ça va être mon rôle de le contrôler. »

Un match fort en émotions

Les rencontres contre le Toronto FC sont souvent mouvementées et Mauro Biello veut s’assurer qu’il n’y ait pas de débordements.

« C’est arrivé souvent des cartons rouges, rappelle l’entraîneur. La discipline doit être là pendant les 90 minutes. C’est une question de concentration. »

« C’est une rivalité pour les partisans, mais pour nous aussi, souligne Piette. Va falloir contenir nos émotions pour ne pas qu’elles prennent le dessus. »

Après la rencontre de dimanche, l’Impact visitera Toronto à deux reprises, le 20 septembre et le 15 octobre.

Un séjour en Europe pour Ciman et Dzemaili

Le défenseur Laurent Ciman et le milieu de terrain Blerim Dzemaili ont été sélectionnés par leur équipe nationale respective pour des rencontres internationales et manqueront le match du 3 septembre contre Chicago. Ils seront disponibles dimanche.

Biello ne semble pas inquiet de cette annonce.

« On est dans une bonne séquence, donc j’ai beaucoup de choix pour des remplaçants. »

L’Impact avait remporté son dernier match contre le Fire 3-0, le 16 août dernier.

Plus d'articles

Commentaires