L'Impact de Montréal, privé des services de Didier Drogba, s'est qualifié pour les séries éliminatoires avec un verdict nul de 2-2 contre le Toronto FC dimanche, au stade Staputo.

Le point acquis par l'Impact, combiné à la défaite de 2-1 du Revolution de la Nouvelle-Angleterre contre le Fire de Chicago, a suffi pour que la troupe de Mauro Biello se qualifie pour les éliminatoires pour une deuxième année de suite.

Ignacio Piatti a marqué les deux buts montréalais. D'un contrôle, il a largué son couvreur avant d'armer une frappe décisive depuis l'orée de la surface à la 19e minute.

Jozy Altidore a créé l'égalité une première fois pour les visiteurs, quand il s'est faufilé entre deux défenseurs de l'Impact pour pousser le ballon derrière Evan Bush. 

Piatti a redonné les devants à l'Impact avec un tir de pénalité quelques instants plus tard, mais Tossaint Ricketts a répliqué en fin de rencontre. 

Bush a été brillant pour garder l'Impact dans le match. Il a notamment frustré Justin Morrow de la main gauche (15e) avant de réussir un arrêt réflexe du pied face à Jonathan Osorio (22e). Il a également fait dévier du bout des doigts une longue frappe de Sebastian Giovinco. 

Didier Drogba n'était pas en uniforme pour ce match important.

L'attaquant ivoirien, qui s'est pourtant entraîné avec ses coéquipiers au cours de la semaine, souffrirait de douleurs au dos, selon ce que la direction de l'Impact a dévoilé dans un communiqué.

Par contre, en début d'après-midi, certains médias ont avancé que Drogba serait en conflit avec l'équipe.

Le buteur d'Abidjan avait été relégué à un rôle de réserviste au cours des deux derniers matchs, tous deux remportés par l'Impact.

Matteo Mancosu est l'attaquant de pointe de l'Impact pour la rencontre. C'est lui qui a provoqué le tir de pénalité qui a mené au but de Piatti. 

Plus d'articles