L'Impact de Montréal a fait match nul 2-2 contre le Fire de Chicago, samedi après-midi, dans la ville américaine. Le jeune Ballou Tabla a marqué un premier but avec l'équipe de Mauro Biello, lors de son premier duel comme titulaire.

« Il y a du positif à soutirer de ce match nul, a insisté Biello. Nous sommes venus de l'arrière, nous avons pris l'avance et je crois que nous étions la meilleure équipe. Il nous manquait quelques joueurs et nous avons montré beaucoup de caractère, mais il y a encore des points à corriger. »

Si Tabla a eu brièvement des allures de héros pour le onze montréalais, un autre nouveau a retenu l’attention au Toyota Field de Chicago.

Bastian Schweinsteiger, ancienne vedette du Bayern Munich, n’a pas perdu son temps. À la 17e minute, l’international allemand a accepté un centre pour marquer son premier but en MLS et mettre Chicago en avant 1-0.

Matteo Mancosu a cependant permis aux Montréalais de créer l’égalité, sur une séquence similaire en deuxième demie. Dans le flanc droit, Chris Duvall a envoyé un centre parfait, que l’Italien a redirigé de la tête derrière le gardien Jorge Bava.

Avec près de 15 minutes à faire, le Fire est tombé à 10 joueurs. Juninho a reçu un deuxième carton jaune, synonyme d’expulsion. Il a été puni pour un tacle contre Bernardello jugé dangereux par l’arbitre.

L’avantage numérique de l’Impact a cependant été passager. Victor Cabrera a hérité d’un carton rouge à la 79e minute.

Schweinsteiger a été menaçant une fois de plus quelques instants plus tard. Sa frappe est passée à l’extérieur du deuxième poteau.

Tabla s’est ensuite offert un beau cadeau d’anniversaire. Le jeune homme a donné un avantage de 2-1 à l’Impact à la fin des 90 minutes avec un tir de loin. À 18 ans et un jour, il est le plus jeune marqueur de l'histoire de l'Impact.

« Ballou était un peu nerveux en début de match, mais il s'est bien repris, a analysé Biello. Quand il va être encore plus en confiance, on verra toutes ses qualités. Adrian a fait ce qu'on lui a demandé sur le terrain et Daniel aussi a bien fait. Je suis content pour les joueurs qui ont eu leur chance parce qu'ils ont bien joué. »

Mais les réjouissances ont été de courte durée. Dans les arrêts de jeu, Luis Solignac a déjoué Evan Bush et créé une nouvelle impasse à 2-2.

Le prochain match de l’Impact sera vendredi contre le Galaxy, à Los Angeles.

Plus d'articles

Commentaires