L'Impact de Montréal et les Whitecaps de Vancouver ont leurs raisons de vouloir gagner le Championnat canadien et la Coupe des voyageurs.

L'Impact vise une autre présence en Ligue des champions de la CONCACAF, compétition où l'équipe a connu un parcours phénoménal jusqu'en finale au mois d'avril.

Les Whitecaps cherchent surtout à gagner la coupe, un honneur monopolisé par l'Impact et le Toronto FC depuis qu'elle est à l'enjeu en 2002.

« Toronto et Montréal l'ont emporté. C'est donc pour nous la première étape pour écrire l'histoire », a déclaré le défenseur Pa Modou Kah sur le site des Whitecaps.

Cette série de deux matchs au total des buts commence mercredi soir au stade Saputo. Le match retour est prévu le 26 août au BC Place.

Montréal s'est qualifié pour la finale grâce à une victoire au nombre de buts sur le terrain adverse contre Toronto en demi-finale en mai. C'est un but tardif de Dominic Oduro qui a départagé les deux équipes.

Les Whitecaps ont eu besoin d'un but dramatique lors des arrêts de jeu pour venir à bout du FC Edmonton, un club de la NASL, 3-2 au total des buts dans l'autre demi-finale.

Le vainqueur du match entre l'Impact et les Whitecaps accédera au tournoi de la Ligue des champions en 2016-2017.

Cela marquera le retour à la formule habituelle de qualification, où le champion de la Coupe des voyageurs se qualifie pour le tournoi de la CONCACAF.

L'Impact a remporté la Coupe des voyageurs en 2014, mais un changement ponctuel de la formule a permis aux Whitecaps de se qualifier pour la Ligue des champions à titre de meilleure équipe canadienne dans la MLS la saison dernière.

Les Whitecaps ont entrepris la phase de groupe la semaine dernière avec un match nul de 1-1 à domicile contre les Sounders de Seattle.

C'est une période occupée pour les Whitecaps, qui ont gagné leurs trois derniers matchs dans la MLS et qui viennent de triompher 4-0 de Salt Lake City samedi.

L'Impact a également eu un calendrier chargé, dont une défaite de 1-0 à domicile samedi même s'il a dominé 25-1 le D.C. United aux tirs.

Mais après le match contre Vancouver, le onze montréalais aura une pause jusqu'à son match contre Philadelphie, le 22 août.

On ignore à quoi ressembleront les formations. Normalement, les équipes ont recours principalement à des réservistes pour le match à l'étranger et font appel à plus de partants à domicile.

L'Impact peut utiliser son meilleur défenseur central Laurent Ciman, qui a raté le match contre Washington en raison d'une suspension.

Et l'ailier Justin Mapp, à l'écart depuis le match d'ouverture de la saison en raison d'une blessure au coude, est disponible selon l'entraîneur Frank Klopas.

Le capitaine Patrice Bernier, qui s'est accordé quelques jours de réflexion chez lui après la controverse provoquée par son épouse sur Facebook, a repris l'entraînement avec l'équipe lundi. Il devrait être une sélection logique en milieu de terrain.

L'Impact est censé attendre avant d'envoyer dans la mêlée son nouvel attaquant vedette Didier Drogba pour lui permettre d'être prêt lorsque les matchs de ligue reprendront. Mais Klopas pourrait-il être tenté de l'utiliser comme substitut au cas où il aurait besoin d'un but?

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine