Retour

L'inspecteur-chef Costa Labos touché par un important remaniement au SPVM

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) vient d'effectuer un important remaniement parmi son personnel de cadres. Plus d'une quarantaine de personnes seraient touchées, dont l'inspecteur-chef aux enquêtes internes, Costa Labos, a appris Radio-Canada.

M. Labos a fait l'objet d'une enquête criminelle de la Sûreté du Québec, en juin dernier, au sujet de différentes allégations qui concernaient le dossier de l'ex-policier Roger Larivière, aujourd'hui retraité.

L'inspecteur-chef Labos a notamment été blanchi, le 23 septembre dernier, d'une allégation selon laquelle il aurait exagéré des informations visant à obtenir un mandat de perquisition.

« Le travail rigoureux est la meilleure façon de se protéger contre les accusations mensongères, le mépris des faits et des lois dont s'abreuvent certains individus », avait alors déclaré le directeur du SPVM, Philippe Pichet, rappelant ainsi sa confiance dans M. Labos et l'ensemble de son corps policier.

Même s'il était resté muet sur la source des allégations, le directeur du SPVM avait alors convenu que Costa Labos occupait « le poste le plus impopulaire » aux enquêtes internes, ce qui aurait pu alimenter la rancune de certaines personnes.

Le SPVM devrait donner plus de détails sur le remaniement la semaine prochaine.

Plus d'articles