Retour

L'opposition à Longueuil dénonce les coûts de reconstruction de la passerelle de la 132

Le chef de l'opposition à la Ville de Longueuil dénonce les coûts de reconstruction de la passerelle de Normandie, lien piétonnier et cyclable entre le Vieux-Longueuil et la rive du fleuve Saint-Laurent.

La passerelle, qui enjambe la route 132, a été arrachée par la benne relevée d’un camion de déneigement, il y a deux ans.

L’administration de la mairesse Caroline St-Hilaire a accordé en janvier un contrat de 12,8 millions de dollars pour refaire cette structure, alors que la Ville elle-même évaluait les coûts de la nouvelle passerelle à quelque 9 millions de dollars.

Le projet a fait l’objet de deux appels d’offres, le premier ayant été annulé parce que les prix proposés par les entrepreneurs participants excédaient de 5 millions de dollars l’évaluation municipale. Le second aura permis de réduire la facture d’environ un million.

Robert Myles, aussi conseiller de l’arrondissement de Greenfield Park, déplore que plus de 4 millions de dollars du fonds d'infrastructure de la Ville aient été affectés à ce projet, alors que l’administration St-Hilaire avait promis de financer la différence entre le coût réel et les fonds déjà empruntés par d’autres moyens que les taxes municipales.

Selon le chef de l'opposition, la valeur de la passerelle détruite n’était que de 2,3 millions de dollars.

Nous on est d’accord d’avoir une passerelle, mais avec le prix de 12,8 millions, on aurait été capable de construire trois ou quatre passerelles.

Robert Myles, chef de l'opposition à la Ville de Longueuil

« Vous aviez un projet déjà modeste qui était là, puis ça servait à tous les citoyens de la ville de Longueuil à l’époque, voilà deux ans, avant que l’accident ait lieu, rappelle M. Myles. [Le nouveau projet], c’est vraiment un rêve de la mairesse, là. »

La nouvelle passerelle inclura notamment un lien cycliste et un belvédère avec vue sur Montréal. La Ville prévoit qu'elle devrait être terminée en octobre prochain.

Plus d'articles