Retour

L'opposition réclame que les déneigeurs privés se dotent de barres latérales

L'opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal demande que les véhicules de déneigement soient équipés de dispositifs de sécurité pour éviter des décès ou blessures graves durant les opérations.

Le parti Projet Montréal rappelle qu'à la suite de quatre décès lors d'opérations de déneigement, un coroner recommandait en 2010 que les entrepreneurs qui ont des contrats avec la Ville soient tenus de fournir des miroirs convexes et barres latérales.

La Ville a déjà annoncé certaines mesures, mais elles ne s'appliquent que pour la machinerie qui appartient à la Ville, pas celle des entrepreneurs privés.

Projet Montréal déposera une motionen ce sens au prochain conseil municipal, le 23 janvier. « Lors de nos appels d’offres, on peut mettre dans les devis qu’il faudrait que ces camions-là aient les équipements nécessaires pour voir les piétons, pour s’assurer qu’ils soient plus en sécurité », explique son porte-parole en matière de transport, Craig Sauvé.

Le conseiller et président du conseil de Ville de Montréal, Harout Chitilian, affirme pour sa part que la Ville fait « toutes les représentations nécessaires auprès des gouvernements supérieurs, du gouvernement du Québec et du fédéral, pour [s']assurer que les meilleures pratiques soient applicables à tout le monde. »

À Westmount, après un accident mortel, la municipalité a imposé des mesures de sécurité comme condition à l'obtention de contrat de déneigement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine