Retour

L'oratoire Saint-Joseph aura droit à une cure de rajeunissement

Montréal, Québec et Ottawa ont annoncé lundi des investissements majeurs pour rénover l'oratoire Saint-Joseph. Les trois ordres de gouvernement dépenseront conjointement près de 80 millions de dollars pour ces travaux que les dirigeants de l'Oratoire attendaient depuis longtemps.

La réfection de l'Oratoire doit constituer un legs pour le 375e anniversaire de Montréal, mais elle ne sera pas terminée à temps pour cet événement commémoratif.

Les travaux, qui seront réalisés en plusieurs phases, débuteront en 2017 pour être exécutés en 2021. Ils incluront la construction d'un nouveau pavillon d'accueil pour les visiteurs, l'amélioration de l'accès au site pour les personnes à mobilité réduite, l'aménagement d'une place au niveau de la crypte et l'aménagement d'un belvédère au sommet du dôme de la basilique.

Québec, Ottawa et Montréal y contribueront respectivement à raison de 30, 22 et 10 millions de dollars. La Fondation de l'oratoire Saint-Joseph défraiera pour sa part 17 millions.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, qui participait au point de presse, avait publiquement exprimé son appui au plan de rajeunissement, élaboré depuis 2003. Québec avait également annoncé un soutien financier il y a quelques années, mais Ottawa ne lui avait pas emboîté le pas.

Également présente, la ministre fédérale du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a précisé que le gouvernement Trudeau avait dû modifier certains programmes fédéraux pour que les infrastructures touristiques soient admissibles.

Le gouvernement du Québec avait dépêché trois ministres pour l'annonce : Hélène David, ministre responsable de l'Enseignement supérieur et députée d'Outremont, où est situé l'Oratoire; son collègue aux Affaires municipales, Martin Coiteux, ministre responsable de la région de Montréal; ainsi que le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao.

Le recteur de l'Oratoire, le père Claude Grou, a souligné que l'établissement recevait quelque deux millions de visiteurs chaque année. La fréquentation lors des festivités du 375e pourrait cependant être plus importante.

Le pape François à Montréal : les démarches vont bien, dit Coderre

Le maire Coderre en a profité pour faire le point sur son projet de faire venir le pape François en 2017, pour les célébrations du 375e anniversaire de la métropole. Il a affirmé que les démarches à cet effet allaient bon train.

Il a fait état d'échanges avec le Conseil des évêques du Canada et s'est targué d'avoir le soutien des gouvernements du Québec et du Canada. Il a mentionné avoir récemment transmis d'autres documents au Vatican à l'appui de sa demande.

Le pape François transcende les questions de religion, a déclaré le maire Coderre, expliquant qu'il s'intéressait par exemple à des enjeux sociaux comme l'itinérance.

Plus d'articles

Commentaires