Retour

La brigade défensive de l'Impact décimée

Rémi Garde pourrait bien avoir à sa disposition seulement trois défenseurs, soit Chris Duvall, Rod Fanni et Jukka Raitala, en vue du prochain match de l'Impact (3-8-0), lundi, qui commémorera les 25 années d'existence du club montréalais.

Victor Cabrera, Rudy Camacho, Zakaria Diallo et Kyle Fisher sont tous sur le carreau en raison de diverses blessures, tandis que Daniel Lovitz brillera par son absence à la suite d'un carton rouge obtenu samedi contre l'Union de Philadelphie (3-5-2).

Michael Petrasso est quant à lui un cas douteux pour la visite du Galaxy de Los Angeles (3-6-1) et de Zlatan Ibrahimovic. Rappelons également que Thomas Meilleur-Giguère fait l'objet d'un prêt au Fury d'Ottawa.

Fanni, qui a récemment effectué un retour au jeu après s'être retrouvé sur la liste des éclopés, a quitté l'entraînement de jeudi avant ses coéquipiers par mesure préventive dans le but d'« être en bonne forme ce week-end ».

L'arrière français « n'a pas voulu forcer plus que ça puisqu'on ne sait jamais ».

Défait à six reprises lors de ses sept derniers duels, dont deux fois la semaine passée, l'Impact a creusé un trou dans lequel il tente de s'extirper avant qu'il ne soit trop tard.

« On est conscients qu'on a déçu beaucoup de gens. Chaque match, on a à coeur de renverser la vapeur, et c'est pour ça qu'on fait beaucoup de [séances] vidéo, qu'on travaille fort à l'entraînement aussi , a commenté Fanni.

« C'est vrai qu'il y a pas mal de choses à régler, on corrige chaque fois. Mais après, il y a aussi les intentions de chacun de vouloir faire mieux, de se dépasser davantage et peut-être parfois d'être plus altruiste. Tout le monde peut en donner un peu plus, même à l'extérieur du terrain. Il y a le terrain, c'est important, mais il y a toute la préparation, que ce soit la nutrition, le sommeil, etc. »

Plus d'articles