Retour

La chasse au ballon est ouverte contre les Red Bulls

Mauro Biello voit venir les Red Bulls de New York avec leurs gros sabots. Son équipe se prépare à subir une forte pression pour la possession du ballon, samedi, au Stade olympique, lors du match d'ouverture local de l'Impact.

Un texte de Jean-François Poirier

« Ils vont aller à la chasse pour le ballon afin de nuire à notre transition en défense, affirme l'entraîneur-chef de l'Impact, Mauro Biello. Il va falloir trouver l'équilibre entre la patience et la vitesse d'exécution. »

Si l'Impact espère parvenir à ses fins, il devra mettre des bâtons dans les roues à Sacha Kljestan.

Le milieu de terrain est le moteur de l'attaque new-yorkaise et son jeu déteint sur les performances de l'as marqueur des Red Bulls, Bradley Wright-Philips.

« Il faut d'abord couper la relation entre la défense et Sacha pour que le ballon ne se rende pas à Bradley, explique Ambroise Oyongo à la veille de cet affrontement contre ses anciens coéquipiers. Sacha est la source de cette équipe. Si on neutralise Sacha, nous pourrons arrêter Bradley. »

Le défenseur de l'Impact se méfie aussi de Lloyd Sam, un milieu de terrain explosif, mais dont il connaît la faiblesse depuis son passage à New York.

« Je sais comment le prendre. Il a un peu peur des duels physiques et c'est mon point fort. S'il a le ballon au pied durant la course, il est capable de nous faire mal. Je le connais bien. »

L'attaquant Dominic Oduro estime qu'il pourrait profiter d'une pression excessive des visiteurs sur la défense de l'Impact pour déjouer leurs calculs.

« Je vais me régaler si la pression est trop forte, car je pourrai me faufiler derrière leurs défenseurs. Mais je dois avouer que les Red Bulls forment une excellente équipe. »

Oduro, qui se fera teindre les cheveux d'une couleur qu'il a tenu à garder secrète pour le premier match, ne s'est pas gêné pour complimenter le travail de ses coéquipiers.

« Nous avons un bon momentum. Je sais que nous n'avons joué qu'un seul match, mais ça ne prend pas un génie pour découvrir le genre d'équipe que nous voulons être après notre tenue à Vancouver. »

Blessé à la jambe, Marco Donadel demeurait toujours un cas incertain vendredi.

Mauro Biello a cependant confirmé que l'attaquant Johan Venegas et le milieu de terrain Lucas Ontivero seront en mesure d'affronter les Red Bulls.

New York a perdu son premier match de la saison à domicile contre le Toronto FC (2 à 0).

« Les Red Bulls arrivent ici avec une grande volonté de se remettre sur le bon chemin, a soutenu Biello. Nous vivrons de grandes émotions en jouant devant nos partisans au Stade olympique. Il faudra bien gérer ça sur le plan psychologique pour être prêts à se battre. »

L'entraîneur des Red Bulls, Jesse Marsch, le défenseur Karl Ouimette et le milieu de terrain Felipe affronteront leur ancienne équipe.

Plus d'articles

Commentaires