Retour

La cote de crédit de la Ville de Montréal reste inchangée

L'agence de notation canadienne DBRS maintient la cote de crédit de la ville à A (élevé) avec des perspectives stables.

DBRS se dit encouragée par la continuité budgétaire après l’élection et la présentation du premier budget de l’administration Plante-Dorais. L’agence souligne aussi l'économie dynamique de la ville, caractérisée par la baisse du chômage et une croissance économique solide.

La structure économique diversifiée de Montréal, le cadre de gestion financière sain et les pratiques de gestion prudentes sont des facteurs favorables à une hausse de la cote, note l'agence.

Elle est toutefois limitée par le fardeau croissant de la dette associé au plan d'immobilisations de la Ville, qui est évalué à 6,4 milliards de dollars, et à la Société de transport de Montréal. L'administration prévoit des dépenses d'un milliard de dollars à la STM.

L’agence note la hausse des dépenses de 5,2 % pour 2018 par rapport à l'année précédente, notamment soutenue par la hausse des taxes dans le secteur résidentiel et non-résidentiel « plus élevée qu'au cours des dernières années », souligne-t-elle.

Bien qu'elle ne soit pas prévue, une détérioration importante et soutenue de la performance financière et d'un fardeau de la dette qui évolue au-dessus des projections actuelles pourrait conduire DBRS à envisager un l'ajustement à la baisse de la notation.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine