Retour

La durée de vie du pont Champlain pourrait être étirée

Même si elle insiste pour dire qu'elle n'a aucune indication de possibles retards dans la construction du nouveau pont enjambant le fleuve Saint-Laurent, la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain laisse savoir que la vieille infrastructure pourrait être utilisée plus longtemps si l'échéancier de construction du nouvel ouvrage devait être revu.

Un texte de François Cormier

Avec tous les travaux réalisés au fil des dernières années, l'état de santé de l'actuel pont Champlain est maintenant stable. C'est du moins ce qu'affirme le directeur principal de l'ouvrage. « Le pont n'est pas dans un bon état, mais il est dans un état acceptable », indique François Demers.

En théorie, le nouveau pont doit être mis en service le 1er décembre 2018, mais la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain est prête à d'autres éventualités. « Nous savons qu'il peut y avoir des aléas dans tout bon chantier de construction. Le pont peut être maintenu en fonction après le 1er décembre 2018 », dit François Demers.

Cela dit, des travaux de 126 millions de dollars seront quand même effectués cet été pour s'assurer que le pont demeure sécuritaire.

En 2016, 48 treillis seront installés, 11 joints seront remplacés et 6 piles sont à réparer. C'est la première fois qu'autant de treillis seront installés sur la structure au cours d'une même année.

Ce printemps, deux fermetures du pont Champlain sont prévues :

  • Direction Rive-Sud : 30 avril et 1er mai
  • Direction Montréal : 7 et 8 mai

Des entraves sont aussi prévues lors de quatre fins de semaine de l'automne prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine