Retour

La finale mondiale de Counter-Strike disputée à Montréal en fin de semaine

Le jeu de tir à la première personne Counter-Strike compte neuf millions de joueurs actifs sur la planète, et ses inconditionnels sont à Montréal en fin de semaine pour la finale de la Coupe du monde de jeux vidéo 2015 CSGO. Durant trois jours, des joueurs provenant de cinq continents se mesureront entre eux.

Commentateurs, animateurs, joueurs et amateurs seront réunis jusqu'à dimanche à la Société des arts technologiques, où se déroule la compétition.

« C'est un mouvement qui est hyper populaire en Europe. On a des équipes de l'Afrique du Sud, de l'Amérique latine... d'Asie évidemment, c'est de là que c'est parti. Mais en Amérique du Nord, ça commence, donc on essaye de positionner Montréal dans ces circuits-là. Si on ne le fait pas maintenant, ça va être d'autres grosses villes qui vont les prendre », soutient Arman Afkhami, producteur exécutif du Mondial des jeux Loto-Québec.

Selon les organisateurs, le sport électronique, c'est la discipline de l'avenir. « Aujourd'hui, on estime à 80 millions [le nombre d'amateurs] qui regardent régulièrement des shows et on estime qu'en 2017, il va y en avoir 140 millions », affirme Julien Brochet, directeur de l'Electronic Sports World Cup.

Une première en Amérique du Nord

En obtenant ce tournoi - le plus grand du genre jamais organisé en territoire nord-américain - Montréal entre dans la cour des grands. Ces compétitions ont surtout lieu en Europe.

Pour entrer dans le cercle d'initiés, Montréal disposait d'atouts importants : son expertise mondiale en matière de développement de jeux vidéo et... l'appui financier du Montréalais Artur Minacov.

Le jeune homme de 21 ans gagne sa vie en exploitant le site OPSkins, qui permet de vendre de l'artillerie virtuelle aux joueurs de Counter-Strike. Ses revenus? Environ 120 000 $ par jour. « C'est comme une facette cachée, une industrie que les gens ne connaissent pas des jeux vidéo », dit-il.

La compétition prendra fin dimanche. L'équipe gagnante remportera 30 000 $.

D'après le reportage de Maxime Bertrand

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine