Retour

La « magie nouvelle » arrive au Festival Juste pour rire

Le Festival Juste pour rire fait appel à nos sens avec Rêveurs définitifs : un voyage dans l'irréel. Dans ce spectacle, la compagnie française 14:20 propose une nouvelle façon de présenter la magie.

Un texte de Valérie-Micaela Bain

Lorsque la magie fait appel à la poésie, le résultat donne Rêveurs définitifs : un voyage dans l'irréel.

En magie traditionnelle, un magicien effectue une démonstration. Dans ce cas-ci, les personnes sur scène sont elles-mêmes transportées par la magie.

Le mouvement appelé « magie nouvelle » est né en France il y a une quinzaine d'années. Ses créateurs souhaitaient réinventer la discipline en incluant la danse, le théâtre et l'humour à leurs numéros. Ainsi, l'esthétisme et le volet artistique sont au cœur de leur travail.

Selon Raphaël Navarro, le metteur en scène du spectacle, une centaine d'artistes s'associent à ce mouvement, mais Rêveurs définitifs: un voyage dans l'irréel met à contribution les auteurs et les interprètes les plus importants de ce genre de magie.

De la magie de nouvelles technologies

Afin d'émerveiller le public, Rêveurs définitifs marie techniques traditionnelles et nouvelles technologies. Au cours du spectacle de 80 minutes, les danseurs lévitent, et les objets planent, se métamorphosent, apparaissent et disparaissent.

« Je dirais que c'est l'espace quasiment avant le sommeil, cet espace où l'on est à deux doigts de s'endormir, on ne sait pas si ce qu'on vit est réel ou pas », explique l’humoriste et magicien Éric Antoine.

Pour son numéro, Yann Frisch a choisi d'allier sa formation de jongleur et de clown à sa passion pour la magie.

Tout comme son personnage, le public pourrait être dépassé par les balles qui surgissent de nulle part et s'éclipsent.

Rêveurs définitifs : un voyage dans l'irréel est présenté au Théâtre St-Denis jusqu'au 15 juillet.

Plus d'articles

Commentaires