Retour

La Société du 375e affiche un excédent de 16,4 millions

La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal termine ses activités avec un excédent financier de 16,4 millions de dollars. Cette somme sera remise à la Ville de Montréal et au gouvernement du Québec.

Avant de disparaître, l'organisme a fait le point sur ses activités, vendredi matin, au musée Pointe-à-Callière.

Le bilan financier présenté fait état de dépenses évaluées 107 millions de dollars et de revenus atteignant 123,3 millions.

L'illumination du pont Jacques-Cartier, qui a coûté 10 millions de dollars environ, de même que le spectacle Avudo, constituent les deux dépenses les plus importantes de la Société.

Les comptes ont été présentés en conférence de presse par France Chrétien-Desmarais, présidente de l’organisme sans but lucratif, et son directeur général, Alain Gignac, qui a indiqué que « 45 % des Montréalais ont participé à au moins un événement » et que « 2,4 millions de personnes ont participé à l'une ou l'autre des activités ».

« C'est vraiment immense en termes d'impact, a-t-il soutenu. Ce qui est très intéressant, évidemment, c'est que le taux de satisfaction des participants se situe à 96 %, donc les gens qui ont participé ont adoré. Et nous avons créé 1688 emplois à temps plein de manière directe et indirecte. »

Le commissaire Gilbert Rozon était sans surprise absent, vendredi. Le fondateur du festival Juste pour rire, visé par de nouvelles allégations d’agressions sexuelles et de harcèlement de la part de plusieurs femmes, a démissionné dans la tourmente l'automne dernier.

Plus de 250 événements avaient été organisés en 2017 pour les 375 ans de la métropole québécoise.

Plus de 11 millions de touristes ont visité la ville pendant cette période, selon la Société.

Plus d'articles