Retour

La STM alertée 25 fois par jour pour des escaliers roulants bloqués

Les escaliers mécaniques du métro de Montréal vous semblent souvent hors service? Ce n'est pas qu'une impression. Le centre de contrôle de la Société de transport de Montréal (STM) reçoit environ 10 000 signalements chaque année pour des escaliers roulants bloqués dans le réseau du métro. C'est plus de 25 signalements par jour.

Un texte de Jérôme Labbé

Ces statistiques, obtenues par Radio-Canada grâce à la loi d'accès aux documents des organismes publics, font état de 9934 signalements en 2017, un chiffre similaire à ceux de 2016 et de 2015 (voir le tableau plus bas).

Les stations de métro les plus touchées étaient celles de Berri-UQAM, Lionel-Groulx et Jean-Talon – des stations plus vastes que les autres, car situées à l'intersection d'au moins deux lignes.

Par « signalements », la STM entend des « arrêts de courte durée [qui sont généralement] réglés en quelques heures ».

« Lorsqu’un changeur ne peut repartir un escalier mécanique par lui-même, il le signale à la salle de contrôle qui envoie un mécanicien le repartir. Généralement, ce sont des dispositifs de sécurité qui se sont actionnés et qui ont causé l’arrêt. Le mécanicien se rend donc sur place pour le repartir », explique la porte-parole Amélie Régis.

La STM affirme qu'elle ne compile pas la durée ni les causes de ces interruptions de service.

Sur son site web, elle indique toutefois que « les incidents d’utilisation sont la principale raison des arrêts de service des escaliers mécaniques » et donne pour exemple « des objets coincés, échappés ou encore des chutes » qui provoquent l’arrêt des appareils.

Toutefois, « les escaliers hors service pour une longue période pour cause de travaux ne font pas partie des signalements », précise Amélie Régis.

Réfections et remplacements

C'est donc dire que les chiffres fournis par le STM excluent d'emblée les appareils visés par l'important projet de réfection et de remplacement des escaliers roulants du métro, lancé à l'été 2016 au coût de 34 millions de dollars.

Ce projet, qui touche 63 escaliers mécaniques répartis dans 14 stations, se poursuit tant bien que mal, indique la STM.

Le premier volet du projet, qui concerne la réparation de 39 appareils, a été quelque peu retardé, si bien qu'on prévoit maintenant que les travaux seront finis en 2021, soit un an plus tard que prévu. Des travaux sont d'ailleurs en cours en ce moment à la station Fabre, sur la ligne bleue.

L'autre volet, qui devait mener au remplacement de 24 escaliers d'ici la fin de 2018, est actuellement sur la glace. Après d'importants retards causés par un problème de fabrication, « la STM a rencontré des difficultés avec l’entrepreneur chargé de l’installation, ce qui a causé des délais », explique-t-on.

« Les deux parties tentent toutefois de trouver un terrain d’entente pour permettre la poursuite des travaux », ajoute la STM, incapable à l'heure actuelle de dire quand le projet sera terminé. Jusqu'ici, un seul des 24 escaliers a été remplacé; 6 autres seraient pratiquement terminés.

Le réseau de la STM compte 296 escaliers mécaniques, ainsi que 2 tapis roulants, situés à la station Beaudry, sur la ligne verte, pour un grand total de 298 appareils, répartis dans 60 des 68 stations du réseau.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Légalisation du cannabis: 6 choses essentielles à savoir