La Société de transport de Montréal (STM) prévoit augmenter de 27 % l'offre de service du métro d'ici 2025, par rapport à son niveau de 2015, un pourcentage qui ne tient pas compte de l'impact potentiel du prolongement attendu de la ligne bleue.

Des passages aux deux minutes à l'heure de pointe, lorsque le garage Côte-Vertu aura été complété en 2021, et la capacité d'accueil accrue des voitures de train de type Azur font partie des facteurs qui contribueront à cette augmentation.

La STM inclut tout de même dans son plan de développement l'engagement du gouvernement du Québec d'ajouter cinq nouvelles stations sur la ligne bleue du métro de Montréal, jusqu'à l'arrondissement d'Anjou. « Il n'y a pas de doute, le gouvernement a été très clair là-dessus. J’ai reposé la question au ministre des Affaires municipales, vendredi, et dans leur esprit aussi, ça va se faire », affirme le président du conseil d'administration de la STM, Philippe Schnobb.

« Il faut faire confiance et quand vous avez, en plus, les engagements devant l’Assemblée nationale, ça fait partie du discours du budget », a précisé le maire de Montréal, Denis Coderre.

Le plan stratégique dévoilé mardi après-midi prévoit aussi une augmentation de 12 % du service d'autobus et de 53 % du service de transport adapté pour 2025, toujours par rapport à l'offre de 2015.

Philippe Schnobb admet néanmoins que les objectifs du plan précédent n'ont pas tous été réalisés.

« Il y a des projets qui étaient prévus qui ne se sont pas concrétisés. Il y a trois prolongements de métro qui ne se sont pas faits. [...] S'il y a des choses qu’on ne fait pas, l’achalandage ne suivra pas. Il n'y a pas eu de tramway, c’était prévu dans le plan 2020. Donc, nous, il y a des choses qu’on concrétise. On va faire la ligne bleue. Le service [rapide par bus ou SRB] Pie-IX va se concrétiser, ça va avoir un impact sur l’achalandage et c’est dans notre plan », dit-il.

Le parti d'opposition Projet Montréal souligne toutefois que si ces projets prévus en 2020 ne sont pas en voie d'être réalisés, on pourrait douter qu'ils puissent l'être par la même administration Coderre, si elle est reportée au pouvoir.

Avec des informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Commentaires