Retour

La tour de l’Université de Montréal voit naître ses premiers fauconneaux depuis 2015

Les premiers fauconneaux de la saison 2018 ont vu le jour mardi au sommet de la tour l'Université de Montréal (UdeM). Les internautes ont pu suivre ces naissances en direct, alors qu'une caméra filmait leur mère, Ève, couvant ses œufs depuis plus d'une semaine.

Deux des fauconneaux ont commencé à briser la coquille de leur œuf la veille. Des amateurs d'ornithologie ont alors informé la communauté de près de 6000 personnes abonnée à un groupe Facebook dédié aux faucons de l’université.

« Pour nous, c’est un moment très excitant, car il n’y avait pas eu de naissances viables depuis trois saisons », a expliqué l’ornithologue Ève Bélisle, surnommée la marraine des faucons de l’UdeM, dans un billet de blogue.

Les œufs des saisons 2016 et 2017 n’avaient malheureusement pas éclos.

Des ornithologues doivent baguer les nouveau-nés dans les prochaines semaines afin de pouvoir suivre leurs déplacements.

Des faucons nichent presque chaque année au 23e étage de la tour du pavillon Roger-Gaudry depuis 2007. Mme Bélisle, qui occupe un bureau donnant sur le nid des oiseaux de proie, documente l’évolution de la famille depuis le tout début.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine