Retour

La troisième période pour départager le Canada et les États-Unis

Les Américains se sont ressaissis en deuxième période après une entame de match difficile. C'est l'impasse 2-2 au Centre Bell entre le Canada et les États-Unis après 40 minutes.

Le défenseur Charlie McAvoy, repêché par les Bruins de Boston l'an dernier, a profité de la confusion dans le territoire canadien pour glisser tout doucement vers le gardien à la feuille d'érable, Carter Hart. Il l'a facilement battu pour resserrer l'écart à un filet.

Kieffer Bellows, le fils de Brian qui a porté les couleurs du Tricolore dans les années 1990, a redirigé le lancer de la ligne bleue de son compatriote Adam Fox pendant une punition canadienne pour avoir eu trop d'hommes sur la glace.

Le Canada démarre en trombe

À l'inverse de leur duel du 31 décembre, c'est le Canada qui est sorti le couteau entre les dents contre les États-Unis et s'est offert une avance de deux buts après une période de jeu au Centre Bell, jeudi soir.

Il n'y avait pas cinq minutes d'écoulées lorsque le défenseur Thomas Chabot a touché la cible pour donner l'avance aux siens. Il s'agissait du quatrième but de la compétition pour le défenseur qui a accumulé les responsabilités au fur et à mesure que le tournoi avançait.

Un autre défenseur québécois en a ajouté cinq minutes plus tard quand Jéremy Lauzon a battu le gardien américain Tyler Parsons d'un tir du poignet précis dans la lucarne.

Les Américains ont eu l'air dépassés par la vitesse de l'unifolié pendant ces vingt premières minutes comme en font foi les tirs au but, 10-6, en faveur du Canada.

Plus de détails à venir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine