Les Alouettes n'ont pas gagné leur premier match de la saison à Vancouver, malgré une performance encourageante. Mais un vieil entraîneur un peu cynique m'a déjà dit que les victoires morales étaient celles qui menaient éventuellement au chômage.

En attaque, les Oiseaux ont obtenu davantage de premiers essais et ont eu le ballon plus longtemps que les Lions.

En défense, ils ont contenu les meilleurs receveurs des Lions, Manny Arceneaux et Bryan Burnham, à moins de 50 verges de gains.

Une des grosses différences dans le match aura été le travail des unités spéciales. Le botteur des Lions Ty Long a placé son équipe dans une meilleure position sur le terrain avec des dégagements de plus 54 verges.

À titre comparatif, le meilleur botteur de la NFL, Shane Lechler, a fini la dernière campagne avec une moyenne de 49 verges.

Le travail de Long a permis aux Lions de lancer leurs attaques à partir de leur ligne de 39 en moyenne, tandis que Drew Willy et les Alouettes amorçaient leur série de leur ligne de 29.

Une attaque en progression

Willy a montré que si on lui donnait un peu de temps, il pouvait faire de longs jeux. Il a complété des jeux de passes de plus de 50 verges à trois receveurs différents : B.J. Cunningham, Chris Williams et Ernest Jackson.

Il a cependant commis une erreur coûteuse en fin de match quand, sous pression, il a tenté un jeu à haut risque et il a été intercepté par Garry Peters. Les Lions ont profité de ce revirement pour aller marquer le touché de la victoire quelques jeux plus tard.

Si la performance en attaque des Alouettes est encourageante, c’est notamment parce qu’elle a été réalisée avec une ligne offensive hypothéquée.

Les Oiseaux ont amorcé le match avec Ryan Bomben qui avait une main dans le plâtre et Xavier Fulton qui a perdu presque dix kilos en raison d’une infection au cours des deux dernières semaines.De plus, Ruben Carter a subi ce qui semblait être une dislocation de l’épaule en fin de première demie.

L’entraîneur-chef, Mike Sherman, parlait d’une ligne en évolution la semaine dernière. Il semble que l’évolution devra se poursuivre cette semaine, car les Alouettes accueillent les Blue Bombers de Winnipeg dès vendredi.

La domination de l’Ouest se poursuit

Les équipes de l’Ouest ont remporté leurs trois matchs contre l’Est lors de la première semaine, une tendance qui dure depuis plusieurs saisons. L’an dernier, les représentants de l'Ouest ont gagné 29 des 40 affrontements.

Cette semaine, les Alouettes affrontent les Blue Bombers qui sont privés de leur quart numéro un, Matt Nichols.

En théorie, ça devrait être une bonne nouvelle. Mais en pratique, Chris Streveler a été plutôt surprenant lors de la défaite des Bombers aux mains des Eskimos d’Edmonton.

Première recrue à amorcer la saison au poste de quart dès sa sortie de l’université depuis Anthony Calvillo avec Las Vegas en 1994, Streveler a trouvé le moyen de lancer trois passes de touché contre les Eskimos.

Johnny Football devra attendre… un peu

Les partisans de Johnny Manziel devront peut-être attendre un peu avant de le voir prendre le contrôle de l’attaque des Tiger Cats.

Jeremiah Masoli a plutôt bien joué contre les Stampeders de Calgary. Il a complété 25 de ses 34 passes pour 344 verges. Mais il n’a pas réussi de passes de touché et il a lancé une interception. Et surtout, les Tiger Cats ont perdu.

Hamilton a un début de saison difficile avec des visites à Edmonton et Regina avant une première semaine de congé.

Entretemps, ils recevront les Blue Bombers.

Masoli est mieux d’en gagner une ou deux, sinon les partisans réclameront rapidement l’entrée en scène de « Johnny Football ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards