Retour

Lance Stroll en piste mardi aux essais hivernaux de Barcelone

Lance Stroll franchira une étape importante de sa carrière de pilote professionnel cette semaine. Le Québécois donnera ses premiers coups de volant mardi dans le cadre des essais hivernaux de Formule 1 sur le circuit de Catalunya, à Barcelone.

Ce sera la première fois que Stroll participera à une séance publique, après de nombreux essais privés avec Williams au cours de l'hiver.

Il faudra cependant patienter à mardi pour voir Stroll, qui est âgé de 18 ans, en piste à bord de la voiture FW40, lancée en grande pompe vendredi dernier. Ce sera son coéquipier, le Brésilien Felipe Massa, qui donnera le coup d'envoi de ces quatre jours d'essais, lundi.

Stroll, qui a été sacré champion européen de F3 la saison dernière avec 14 victoires en 30 départs, alternera en piste avec le vétéran de 35 ans. Il sera de retour sur le circuit catalan jeudi.

Stroll est officiellement devenu un pilote titulaire de l'équipe britannique en novembre dernier. Le jeune homme originaire de Mont-Tremblant est le premier représentant du Québec à piloter en F1 depuis Jacques Villeneuve avec Sauber en 2006.

Massa, qui avait annoncé sa retraite à l'issue de la dernière saison, est revenu sur sa décision à la suite du départ du Finlandais Valtteri Bottas pour Mercedes. Le Brésilien âgé de 35 ans agira vraisemblablement à titre de mentor pour Stroll cette saison.

Ce n'est pas la première fois que Stroll négociera le circuit de Catalunya à bord d'une voiture de F1. En prévision de son saut dans la série reine de la course automobile, il s'était entraîné au volant de la voiture FW36 de 2014, l'an dernier.

Ces essais hivernaux seront une belle chance pour Williams de mesurer ses progrès par rapport au plateau depuis la saison dernière, alors que l'équipe avait terminé au cinquième rang du championnat des constructeurs -- derrière Mercedes, Red Bull, Ferrari et Force India.

D'importants changements aux règlements concernant la taille et la masse des châssis, ainsi que les dimensions des ailerons et des pneus (plus larges qu'en 2016) ont été adoptés afin d'augmenter l'appui aérodynamique des monoplaces, de manière à les rendre plus 'agressives' et plus rapides. Selon Williams, ces changements pourraient venir bousculer la hiérarchie en F1 comme l'avaient fait les nouveaux règlements apportés aux moteurs en 2014.

L'équipe de Grove, au Royaume-Uni, a indiqué vendredi lors du lancement de sa voiture qu'elle misera de nouveau sur la puissance de son moteur Mercedes pour connaître du succès en 2017. Il faudra toutefois attendre la première manche de la saison, le Grand Prix d'Australie, le 26 mars, afin d'obtenir un portrait clair du potentiel de Williams et de Stroll.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine