Retour

Laurentides : un présumé pédophile aurait fait 70 victimes

Simon Drouin, 33 ans, a comparu vendredi après-midi au palais de justice de Saint-Jérôme, pour faire face à 87 chefs d'accusation de nature sexuelle sur 70 adolescents.

Il est accusé d’agression sexuelle, de leurre d’enfant, d’exhibitionnisme, de production et de possession de pornographie juvénile et d’incitation à des contacts sexuels. Il doit revenir lundi devant le tribunal.

« La majorité des victimes sont des victimes de leurre. Ce sont des crimes qui sont commis par le biais de l'Internet, des conversations à caractère sexuel qui ont lieu avec quelqu'un de moins de 18 ans », affirme la procureure aux poursuites criminelles et pénales Caroline Lafleur.

Simon Drouin, qui habite à Saint-Faustin–Lac Carré, dans les Laurentides, aurait commis ses crimes entre 2010 et 2015.

Il aurait pris contact avec ses présumées victimes, âgées de 13 à 17 ans, via des réseaux sociaux ou des services de rencontre sur Internet.

« Rapidement, on se dirigeait vers des discussions à caractère sexuel et des invitations par la suite, relate Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ). Il y a même eu dans certains cas des rencontres avec soit de l'incitation à des contacts ou carrément des agressions qui auraient été commises. »

Les présumées victimes habitent les Laurentides, la Montérégie et la région de Montréal.

Simon Drouin a été arrêté hier matin par la SQ au garage municipal de la ville de Mont-Tremblant, où il travaille depuis 2007 comme technicien en travaux publics.

En 2016, il avait été arrêté par la police de Saint-Jérôme en lien avec de la pornographie juvénile et il attendait de subir son procès.

En raison du grand nombre de victimes que laissait présumer l'examen du matériel informatique saisi, le dossier a été remis à la SQ et a été confié aux enquêteurs sur les crimes en série.

L’homme pourrait avoir fait d’autres victimes au Québec et dans d'autres provinces, indique Éloïse Cossette. La SQ invite d'ailleurs le public à lui transmettre des informations sur de possibles autres crimes.

Avec des informations de Karine Bastien

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine