La LNH a maintenant disputé le quart des matchs de sa saison et déjà on peut déceler quelques tendances si on se fie aux chiffres publiés par Elias Sports Bureau.

Chose certaine, l'instauration de la prolongation à 3 vs 3 a l'effet souhaité. La ligue voulait diminuer le nombre de rencontres décidées en tirs de barrage. Jusqu'ici, elle gagne son pari. 

Des 64 matchs qui ont nécessité une période supplémentaire, 44 ont été décidés à 3 vs 3 c'est-à-dire 68.8%.

À peine 6,5% des rencontres ont donc trouvé leur issue en fusillade (20 matchs). Ce qui constitue donc une baisse si on compare cette donnée à celle de la saison dernière à pareille date, alors que 15% des matchs avaient connu leur sort en tirs de barrage.

L'autre nouvel aspect du jeu pour cette saison 2015-16 a trait aux contestations de l'entraîneur-chef.

Des 50 appels des entraîneurs, 36 l'ont été pour obstruction aux gardiens de but et le quart (9) des décisions ont été renversées.

Les entraîneurs ont contesté à 14 reprises les décisions des officiels pour des situations hors-jeu. Ils ont gagné 8 fois soit 57% du temps.

Plus d'articles

Commentaires