Retour

Le BEI ouvre une enquête sur un homme atteint par balle à Blainville

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) se penche sur les circonstances qui ont mené un policier à ouvrir le feu sur un homme lors d'une prise d'otage, lundi, à Blainville.

L'homme de 45 ans serait entré dans une pharmacie, armé d’un exacto et d’une fausse arme à feu, qu’il aurait pointée en direction d’un client en lui ordonnant de quitter les lieux. L’individu aurait ensuite pris une employée de la pharmacie en otage, la blessant légèrement.Les agents du Service de police de la Ville de Blainville seraient alors intervenus; au moins l’un d’eux aurait ouvert le feu.Atteint d'une balle, l’homme de 45 ans a été transporté à l’hôpital. On ne craint pas pour sa vie. Aucune information supplémentaire sur la nature des blessures ne sera toutefois divulguée, étant donné que le BEI est obligé de protéger les renseignements personnels des citoyens impliqués dans les événements qui font l'objet d'une enquête.

Huit enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes doivent évaluer la véracité de ces informations. Le BEI est tenu d’enquêter lorsqu’une personne autre qu’un policier en service est blessée par une arme à feu par un policier lors d’une intervention des autorités.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine