Retour

Le BEI ouvre une enquête sur une poursuite policière qui a mal tourné à Kahnawake

Huit enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) ont été envoyés sur le territoire mohawk de Kahnawake pour faire la lumière sur les circonstances entourant une poursuite policière qui a fait un blessé grave, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Selon un communiqué du BEI, tout aurait commencé vers 1 h, lorsque des ambulanciers ont signalé au Service de police de Châteauguay un conducteur qui semblait avoir des capacités affaiblies.

Les policiers auraient retrouvé le véhicule sur la route 138 et actionné leurs gyrophares, à quelques centaines de mètres des limites du territoire mohawk de Kahnawake.

Un camion des Kahnawake Peacekeepers aurait à son tour pris le véhicule en chasse après son entrée sur le territoire autochtone.

La poursuite s’est terminée lorsque le véhicule des fuyards a embouti la façade du restaurant-bar H20, sur la route 138.

Le passager du véhicule aurait subi des blessures légères, alors que le conducteur aurait subi des blessures graves, mais est maintenant considéré hors de danger, selon le BEI.

Rappelons que « le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête, à la demande du ministre de la Sécurité publique, dans tous les cas où une personne autre qu’un policier en service décède ou subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d’une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police », précise le communiqué du BEI.

Plus d'articles

Commentaires